À quel âge pourrez-vous bénéficier de votre retraite à taux plein ?

  • Si vous n’avez pas tous les trimestres requis, partir à l’âge légal ne garantit pas d’obtenir une pension de retraite à taux plein.
    Si vous n’avez pas tous les trimestres requis, partir à l’âge légal ne garantit pas d’obtenir une pension de retraite à taux plein. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Si vous n’avez pas tous les trimestres requis, partir à l’âge légal ne garantit pas d’obtenir une pension de retraite à taux plein. Cette condition de trimestres est cependant levée dès lors que vous partez après 67 ans, âge du taux plein automatique. Explications.

La retraite à taux plein vous est attribuée si vous totalisez le nombre de trimestres requis pour votre génération (voir tableau ci-dessous). Si vous relevez du régime général, pour savoir si vous remplissez cette condition, connectez-vous à votre espace personnel de l’Assurance Retraite. Attention, vous devez aussi remplir une autre condition : atteindre l’âge légal de 62 ans.

La retraite à taux plein vous est attribuée si vous totalisez le nombre de trimestres requis pour votre génération.
La retraite à taux plein vous est attribuée si vous totalisez le nombre de trimestres requis pour votre génération.

Un outil sur le site de l'Assurance retraite vous permet de savoir si vous avez l’âge requis pour partir et le nombre de trimestres pour bénéficier du taux plein. Si vous avez enregistré vos enfants, les trimestres auxquels ils vous donnent droit sont comptabilisés.

Vous pouvez aussi consulter le relevé individuel de situation (RIS), qui vous est envoyé tous les 5 ans et consultable sur le site de vos caisses de retraite ou sur le site commun à toutes les caisses, info-retraite.fr. Pour plus de sûreté, mieux vaut aussi consulter votre relevé dans votre espace personnel sur le site de votre caisse de retraite.

Pouvez-vous bénéficier du taux plein automatique ?

Pas besoin de consulter vos relevés dans certains cas. Notamment si vous avez atteint l’âge de 67 ans: vous avez droit au taux plein automatiquement. C’est ce qu’on appelle l’âge du taux plein automatique.

Le taux plein de 50% s’appliquera à vos 25 meilleures années (ou moins si vous n'avez pas travaillé aussi longtemps) même si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis. Attention ! Votre retraite ne sera pas forcément complète pour autant, puisqu’elle sera proratisée au nombre de trimestres engrangés par rapport au nombre de trimestres requis.

D’autres situations vous permettent d'avoir le taux plein :

- vous êtes bénéficiaire d’une pension d’invalidité, de l’allocation adulte handicapé, vous avez une carte d’invalidité avec incapacité permanente de 80%... Vous pouvez aussi demander votre retraite pour inaptitude au travail, mais, là, vous avez une démarche à entreprendre: vous devez passer par le médecin-conseil de votre caisse de retraite.

Pour calculer votre pension : le taux de 50 % s’appliquera à vos 25 meilleures années (ou moins si vous avez travaillé moins) même si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis. Votre retraite ne sera pas forcément complète pour autant, puisqu’elle sera proratisée au nombre de trimestres engrangés par rapport au nombre de trimestres requis.

D’autres situations vous permettent d'avoir le taux plein: vous êtes bénéficiaire d’une pension d’invalidité, de l’allocation adulte handicapé, vous avez une carte d’invalidité avec incapacité permanente de 80 %... Vous pouvez aussi demander votre retraite pour inaptitude au travail, mais, là, vous avez une démarche à entreprendre : vous devez passer par le médecin-conseil de votre caisse de retraite.

A lire aussi : Réforme : combien les Français touchent-ils à la retraite ?

A lire aussi : Retraites à 65 ans : à quoi peut-on s'attendre ?

A lire aussi : Réforme des retraites : à quel âge les Français partent-ils actuellement ?

A lire aussi : Retraites : de combien devrait être indexé sur l'inflation le montant de votre pension versée en août ?

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?