Piqûre sauvage en soirée : une première plainte déposée en Aveyron

  • Le phénomène des "piqûres sauvages" frappe-t-il l'Aveyron ?
    Le phénomène des "piqûres sauvages" frappe-t-il l'Aveyron ? Pixabay - Illustration
Publié le

Un jeune homme aurait été victime de ce phénomène lors d'une soirée étudiante à Rodez.

Le phénomène est désormais connu de tous et frappe partout dans l'Hexagone. Depuis la fin du mois de mars, près de 350 clientes et clients de lieux ou boîtes de nuit ont porté plainte auprès de la police pour des piqûres reçues au sein d'établissements partout en France.

Une première plainte vient d'être déposée au commissariat de Rodez. Un jeune homme a expliqué avoir été victime d'une piqûre lors d'une soirée étudiante dans un bar de la préfecture, le 19 mai dernier. Ce dernier aurait tout de suite senti qu'il "se faisait piquer", selon ses dires.

Admis à l'hôpital

Ces piqûres s'accompagnent la plupart du temps de vertiges, de nausées voire de malaises... Même si le contenu des seringues, tout comme les motivations des suspects, restent encore difficiles à définir pour les enquêteurs. Admis à l'hôpital Jacques-Puel, dans lequel il a subi un protocole ad hoc, le jeune Aveyronnais n'aurait pas subi de séquelles de cette piqûre. Une enquête est actuellement ouverte par les policiers ruthénois. Ce lundi, la plainte n'avait toujours pas été transmise au parquet de l'Aveyron. Et aucun suspect n'avait toujours pas été identifié. 

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs de "piqûres sauvages" ressurgissent des soirées aveyronnaises, tant dans les établissements de nuit que dans les fêtes de village. Néanmoins, la gendarmerie, de son côté, n'a enregistré aucune plainte. Les pouvoirs publics, eux, appellent à la plus grande vigilance.

Pour rappel, ces faits, qualifiés de violences volontaires et d’administration de substance nuisible, sont passibles de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

160000 €

Proximité immédiate IUT, appartement T2 bis aux normes PMR, lumineux, spaci[...]

240 €

Rodez, 10 rue du 11 Novembre, T1 au dernier étage sans ascenseur,. Chauffag[...]

325 €

A louer, appartement de type T1 Bis de 37 m2 situé Rue St Cyrice, à 200 mèt[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?