Millau, Verrières, Viaur : les viaducs de l'Aveyron interdits aux base-jumpers

  • Faute de fédération départementale, la préfecture de l'Aveyron veut interdire le base jump.
    Faute de fédération départementale, la préfecture de l'Aveyron veut interdire le base jump. Capture d'écran - You Tube
Publié le , mis à jour

La préfecture a publié le 20 mai un arrêté en ce sens qui prend effet jusqu'à la fin de l'année. Les pratiquants s’indignent.
 

Les images des base-jumpers, causses en fond, Tarn sous les pieds, ont fait le tour du monde. Le viaduc de Millau, en plus d’être un édifice remarquable est un excellent spot pour ces amoureux des airs. Énorme contrainte en revanche, ce dernier est traversé par une autoroute où il est interdit de s’arrêter et de circuler à pied.

Depuis le 18 mai et jusqu’à la fin de l’année, dès lors qu’ils sauteront, ils passeront outre un arrêté préfectoral, "portant sur l’interdiction de la pratique du base-jump et activités assimilées au départ d’ouvrages d’art routiers ou ferroviaires". Il concerne les viaducs de Millau, Verrières et du Viaur.

Absence de fédération départementale

Désormais, les base-jumpers pourront être sanctionnés par une amende de 2e classe s’ils sautent. Soit 35 € pour une amende forfaitaire et 150 € au maximum.

La préfecture de l’Aveyron pointe "l’absence de fédération départementale encadrant cette pratique, de même que le vol en wingsuit" et souhaite "éviter la banalisation de ces pratiques potentiellement létales".

Les principaux intéressés s’indignent. Une pétition est en ligne, depuis lundi, pour sauver la pratique en Sud-Aveyron. "Depuis que le viaduc de Millau est construit, il y a eu deux accidents à Verrières, un à Millau qui ont nécessité l’intervention des secours mais aucun décès", éclaire Gillian Hamcy, pratiquant millavois.
Cette décision préfectorale peut être contestée devant le tribunal administratif de Toulouse. "Pour l’instant c’est frais, nous sommes en train de voir qui est motivé pour aller plus loin ", conclut Gillian. 

Le base-jump ou saut extrême est un sport extrême consistant à sauter en parachute à partir d'immeubles, d'antennes, de ponts ou de falaises (source Wikipedia)
GDM
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?