Anniversaire du LSA : une finale gagnée contre Alban toujours dans les mémoires

Abonnés
  • Les finalistes avec le bouclier.
    Les finalistes avec le bouclier.
Publié le

Petit retour en arrière pour présenter la Saison 1996-1997 retraçant la vie du club en vue de la préparation du 50e anniversaire

L’équipe fanion d’alors allait de nouveau porter haut les couleurs de notre club. Elle remporte son quart de finale face à Labastide-Beauvoir, à Rabastens, puis la demi-finale contre Saint-Nicolas-de-la-Grave, à Verfeil, pour s‘offrir une place en finale face au voisin d’Alban.

C’est donc à Saint-Affrique que cette finale est programmée le 13 avril 1997, et, pour l’occasion, les joueurs se décolorent tous (ou presque) les cheveux, affichant ainsi un blond platine du plus bel effet. Cette finale, les joueurs l’ont maîtrisée de bout en bout. Une pénalité de Frédéric Bayol à la 2e minute et un drop de Grégory Albinet permettent au RCRC de prendre rapidement le large. Si Alban recolle à 6-3 un instant, Mathias Lavabre file à l’essai au ras d’un regroupement. Avec la transformation d’Éric Rey, le RCRC affiche dix points d’avance. Alban fait une partie de son retard avant la pause avec une nouvelle pénalité à la 32e. Les Cassagnols entament de manière catastrophique la 2e période en cumulant de nombreuses fautes, le pack se voyant réduit à sept pendant dix minutes. Alban en profite dès la 45e avec un essai de son pack et revient à 13-11. Mais, avec abnégation et maîtrise, les avants monopolisent le ballon et provoquent la faute de l’adversaire. Avec deux pénalités supplémentaires de François Bernad à la 50e et à la 79e, le RCRC prend définitivement le large. Il s’offre ainsi son deuxième bouclier pyrénéen en promotion d’honneur, largement fêté avec les supporters.

Ce nouveau titre fait chaud au cœur, peut-être plus que les cinq autres. Il est l’aboutissement d’un travail en profondeur réalisé par l’école de rugby de LP XV et de la continuité sportive qu’offre la parfaite entente entre Luc-Primaube et Réquista-Cassagnes.

Neuf anciens juniors sont champions des Pyrénées : Grégory Fabre, Vincent Savy, Mathias Lavabre, Grégory Albinet, Maxime Coste, Philippe Gonzalez, Frédéric Bayol, Jérôme Poujol et Elian Ferrieu. Le reste de l’équipe a aussi appris et pratiqué au sein de notre école de rugby : Richard Ferrieu, Jean-Marc Vaysse, Philippe Albouy, Dominique Rey, Pierre Bouzat Frédéric Chalet, Eric Rey, Joël Vidal, sans oublier les blessés de cette saison : Patrice Bou, Bernard Lacombe et Jean-Marie Vidal.

Quinze jours après cette finale, le RCRC s’inclinera à L’Isle-Jourdain, en 32e finale du championnat de France, face à Oursbellile (6 à 12).

Pour la journée du 25 juin, les inscriptions pour le repas sont ouvertes au grand public.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

99000 €

Maison de 193 m² habitables divisible en 2 logements, dont l'un ferait 89 m[...]

129000 €

Ensemble immobilier comprenant un logement de 65 m² de plain-pied avec sa t[...]

46000 €

Charmante maison de village en pierre de 1929 d'une surface habitable de 84[...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?