Aveyron : le rallye automobile de Saint-Geniez-d'Olt fait le plein

Abonnés
  • La dernière édition du rallye de Saint-Geniez a eu lieu en 2019, avant la pandémie.
    La dernière édition du rallye de Saint-Geniez a eu lieu en 2019, avant la pandémie. Jean-Louis Bories
Publié le

Après trois ans d’interruption, Covid-19 oblige, l’épreuve fait son grand retour samedi 4 juin pour une 38e édition qui réunira plus de 100 engagés et de nombreux vainqueurs potentiels.

C’est avec plaisir que l’écurie des Marmots a remis le bleu de chauffe pour organiser son épreuve fétiche, le rallye de Saint-Geniez-d'Olt. Le top départ de la 38e édition sera donné samedi 4 juin. Disputé sur deux étapes, le rallye compte deux spéciales à parcourir une fois chacune le samedi et deux fois le dimanche. Des spéciales qui, même si elles sont bien connues des pilotes, à savoir Lacapelle-Marnhac et Cruéjouls-Pierrefiche, elles n’auront plus rien à voir car elles seront courues en sens inverse.

"Cela change totalement la donne, explique Cyril Astruc, l’une des chevilles ouvrières de l’écurie des Marmots. Avant, ce n’était pratiquement que de la montée, ce qui pouvait avantager les grosses autos. Alors que là, cela va être l’inverse et il ne suffira pas d’avoir de la puissance pour faire la différence." Sur un parcours de près de 136 km, dont 40 de secteurs chronométrés, ils seront 105 d’équipages à se bagarrer qui pour la victoire finale.

La course à la victoire va être disputée

Vainqueur en 2018, le Figeacois Julien Marty fera figure de favori au volant de sa Citroën DS3. Autre ancien vainqueur, le Bozoulais Jean-Michel Da Cunha prendra le départ dans une Ford Escort Cosworth et devrait retrouver le podium. Les places d’honneur seront âprement disputées car des pilotes comme l’Héraultais Jérémy Turco, qui vient de terminer deuxième du rallye de printemps avec sa Skoda Fabia, sera un sérieux client. De même que le Lozérien André Gérard et sa Peugeot 208 T16, ou encore le Ruthénois Vincent Leduc qui, avec son Alpine A110 Rallye, pourrait bien mettre tout le monde d’accord. "Nous avons vraiment un beau plateau où se mêle qualité et quantité. En plus, il y aura cinq équipages de Marmots au départ, ainsi que deux de l’écurie voisine du Laissac Auto Sport qui nous a bien aidés pour préparer l’épreuve."

Si tous les voyants sont au vert pour cette édition, les organisateurs ont peiné pour trouver un nombre suffisant de commissaires afin d’assurer la sécurité tout au long des spéciales. Un phénomène qui semble récurrent sur de nombreuses épreuves. "C’est de plus en plus difficile de trouver des bénévoles. Et pourtant, nous faisons des efforts au niveau de l’accueil en fournissant l’hébergement et des repas de qualité, ce qui n’est pas le cas partout", souligne Cyril Astruc qui a hâte d’être sur la spéciale de Marnhac dont il est responsable, dès demain.

Le timing

Samedi 4 juin

17 h 10 : ES1 Lacapelle-Marnhac 6,4 km.
17 h 50 : ES2 Cruéjouls-Pierrefiche 6,95 km.
19 h 07 : entrée parc fermé à Saint-Geniez.

Dimanche 5 juin

9 h 35 : ES3 Lacapelle-Marnhac 6,4 km.
10 h 15 : ES4 Cruéjouls-Pierrefiche 6,95 km.
13 h 20 : ES5 Lacapelle-Marnhac 6,4 km.
14 heures : ES6 Cruéjouls/Pierrefiche 6,95 km.
14 h 20 : entrée parc fermé à Saint-Geniez.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

75000 €

En Exclusivité - A Saint Geniez d'Olt, un appartement de type 2, situé au 1[...]

130000 €

En Exclusivité - Un grand appartement de type 3 situé au premier étage d'un[...]

28000 €

En exclusivité, maison de village avec terrain attenant composée : - au rez[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?