Quilles de huit : à Luc, l’équipe Delmas vise haut

Abonnés
  • Dans l’ordre, Julien Delmas (capitaine), Simon Enjalbert, Christophe et Didier Delmas.
    Dans l’ordre, Julien Delmas (capitaine), Simon Enjalbert, Christophe et Didier Delmas. M.P.
Publié le

La quadrette de quilles de huit est en tête de la première série du district Ségala. Pour son retour à la compétition, le trio familial rejoint par Simon Enjalbert n’a qu’une chose en tête à trois manches de la fin : la première marche du podium et la montée en Ligue.

Dans la famille Delmas, je demande le père et les frères. A Luc, Didier, Julien et Christophe Delmas ont repris le chemin des terrains de quilles de huit au début de la saison, après en avoir été éloignés pendant plus de dix ans. "J’avais pris la licence de remplaçant et joué en vétéran l’an dernier, mais j’ai vraiment recommencé en 2022", précise Didier, le père. Pour la reprise, ils ont complété leur triplette avec Simon Enjalbert, qui évoluait en deuxième série la saison dernière et qui a été remplacé par Jean-Michel Mazars pour les deux premières manches.

Palmarès impressionnant

Une association qui réussit aux bordeaux, car ils sont en tête de la première série sur le district Ségala. Mais ce n’est pas ça le plus saisissant : sur les 400 quadrettes que compte le championnat de l’Aveyron, l’équipe Delmas est classée 79e grâce à ses résultats réguliers. Et surtout grâce à ses moyennes dignes d’une équipe de Ligue, voire de Promotion.

Les frères Julien, le capitaine, et Christophe ont respectivement 45,2 et 50,06 quilles de moyenne. Didier Delmas en a 45,66 et Simon Enjalbert, 44,66. Et lors de la deuxième et troisième manche, Christophe a fait grimper le compteur en réalisant 162 et 161 quilles. "Simon et moi, on assure les 140 et les deux autres font la différence", indique le patriarche. Sur le papier, de tels résultats en série ont de quoi intriguer. Mais quand on se penche sur le palmarès des Delmas, les choses s’éclaircissent.

À eux trois, ils cumulent un titre de champion de France individuel en senior, deux en junior et un en cadet, un titre de champion de France par équipes en cadet et un en senior. Car en 2004, quand Luc décrochait son premier "France" en Excellence, Didier était de la partie. Comme pour le premier titre du club en championnat départemental, en 1978.

"Si on est en série, c’est que le règlement le veut. On a perdu des quilles de moyenne à cause de nos années d’arrêt", insiste Christophe, qui a aussi joué dans l’équipe I de Luc avant de se rompre un ligament du coude. Les Delmas étaient décidés à reprendre ensemble et à relever le défi, qu’importe l’échelon. Comme Simon Enjalbert, qui s’était "fixé le challenge de jouer un peu plus haut ". Et il pourrait bien connaître une division encore supérieure, car le quatuor est bien parti pour décrocher la montée en Essor.

Une seule envie : gagner

Les bordeaux ont plus de quarante quilles d’avance sur leur dauphin, Berroche de Moyrazès. Et derrière, il y a une autre équipe lucoise. Celle de Cérès, qui vient de remporter la coupe du comité sportif régional. "On aimerait bien faire le doublé et faire monter deux équipes de Luc en Ligue", sourit Julien.

Une ambition qui est à l’image de la quadrette Delmas : compétitrice. " Je mets un peu de tension dans l’équipe, reconnaît Christophe en rigolant, je peux facilement m’énerver parce que je n’ai qu’une envie : gagner." En plus de vouloir "ramener la coupe à la maison", les Lucois aimeraient offrir la finale à leur club pour la saison prochaine. "Et j’ai promis à mes petits enfants qu’ils viendraient sur le podium avec nous ", ajoute Didier.

L’aventure est assurément familiale. Les frères Delmas ont hérité de la passion de leur père, qui a tapé ses premières quilles en compétition en 1969, en junior. "Quand j’étais petit, mon père avait acheté un jeu. Je jouais même dans le couloir de la maison", se souvient le doyen de l’équipe. Et la génération encore au-dessus était elle aussi éprise de la discipline. "Nos deux grands-pères, maternel et paternel, jouaient. Pendant des années ils nous ont demandés quand est-ce qu’on reprendrait. Aujourd’hui, tous les deux ont disparu. Mais même là où ils sont, ils seront fiers de nous si on gagne", concluent les deux frères, un sourire en coin.

Où regarder les quilles dimanche 12 juin ?

- Baraqueville reçoit l’Élite masculine. A 8 h 30 l’Honneur, à 10 h 15 l’Excellence, à 14 heures la Promotion B et à 15 h 45 la Promotion A.

- La Primaube reçoit la Ligue et l’Élite féminine. A 8 h 30 l’Essor A, à 10 h 30 l’Excellence et l’Honneur féminine, à 14 heures l’Essor C et à 15 h 45 l’Essor B.

Laguiole reçoit le district Aubrac Olt Viadène. A 8 h 30 la première série, à 10 h 15 la troisième série, à 14 heures les jeunes, à 15 h 15 les jeunes et les féminines et à 16 h 30 la deuxième série.

- Réquista reçoit le district Céor Lagast. A 8 h 30 la première série, à 10 h 15 la troisième série, à 14 h 30 les jeunes et les féminines et à 15 h 45 la deuxième série.

- Agen reçoit le district Lévézou. A 8 h 30 la première série, à 10 h 15 la troisième série, à 14 heures les jeunes, à 15 h 15 les jeunes et les féminines et à 16 h 30 la deuxième série.

- Lassouts reçoit le district Palanges Comtal. A 8 h 30 la première série, à 10 h 15 la troisième série, à 14 heures les jeunes, à 15 h 15 les jeunes et les féminines et à 16 h 30 la deuxième série.

- Colombiès reçoit le district Ségala. A 8 h 30 la première série, à 10 h 15 la troisième série, à 14 heures les jeunes, à 15 h 15 les jeunes et les féminines et à 16 h 30 la deuxième série.

- Sénergues reçoit le district Vallon Dourdou. A 8 h 30 la première série, à 10 h 15 la troisième série, à 14 h 30 les jeunes et les féminines et à 15 h 45 la deuxième série.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

165000 €

NOUVEAUA VENDRE RÉSIDENCE LE BARACOULancement commercial de la résidence LE[...]

20 €

Place de parking extérieure dans la résidence sécurisée Le Clos Beauséjour [...]

82000 €

Rare sur le secteur ! Dans le village de Luc à 8 min du centre-ville de Rod[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?