Partie de Russie, elle choisit la France comme patrie d’adoption en s'installant en Aveyron

Abonnés
  • Roxana, accompagnée de son amie française, Audrey.
    Roxana, accompagnée de son amie française, Audrey. DR - DR
Publié le

Quand Roxanna a choisi de quitter la Russie, c’était pour le Turkmenistan. Finalement, elle va choisir la France comme patrie d’adoption. Elle vie aujourd’hui à Firmi dans l'Aveyron.

Depuis 2019, Roxana, originaire de Russie, est installée à Firmi et participe activement à la vie de la communauté, en particulier en venant en aide bénévolement aux réfugiés venus d’Europe de l’Est. Son fils est scolarisé dans le Bassin. Son compagnon Frédéric travaille dans le développement de produits bios destinés aux salons de tatouage.

Roxana est née en Russie, à Ulyanovsk, en 1991. Sa mère est originaire d’Azerbaïdjan et elle a la nationalité turkmène. Son père a la nationalité russe. Roxana bénéficie ainsi de la double nationalité, russe et turkmène. Mais à 18 ans, elle est obligée d’abandonner une nationalité.

Elle décide de conserver la nationalité turkmène car suite à la séparation de ses parents, elle est installée depuis l’âge de 15 ans, au Turkménistan. Elle vit dans ce pays jusqu’en 2015.

Plusieurs langues et des voyages

Cette jeune femme veut découvrir de nouveaux pays mais "il est impossible pour une jeune fille de partir seule par rapport à des lois en vigueur au Turkménistan". Ainsi, pour pouvoir quitter son pays, elle va voyager avec sa mère "qui reste un peu à chaque fois".

Grâce à cette solution, "j’ai voyagé dans beaucoup de pays à partir de 18 ans, pour travailler, pour apprendre des langues…". En Arménie, elle rend service à des étrangers qui ont à résoudre des difficultés administratives. Dans d’autres pays, elle travaille comme guide touristique en utilisant ses compétences linguistiques : "Je parle plusieurs langues dont le russe, l’anglais, le français, le turc, le turkmène, l’ouzbek, je parle aussi un peu l’arménien et le farsi (persan)". En effet, Roxana a beaucoup de facilités pour apprendre une langue. Elle a su s’exprimer par exemple en turc en seulement deux semaines.

En 2015, lors d’un voyage en Thaïlande, elle rencontre lors de la soirée de Noël, à Pattaya, son compagnon français Frédéric. Roxana s’installe en Thaïlande puis enceinte, elle retourne au Turkménistan, pour mettre ses papiers à jour.

"On a beaucoup aimé Firmi"

En octobre 2016, elle vient en France comme touriste. En février 2017, Frédéric et Roxana fêtent la naissance de leur premier enfant. Dans un premier temps, la famille vit à Lagarde, près de Toulon.

Puis, en 2018, ils viennent à Firmi pour une semaine pour assister au salon du tatouage de Decazeville : "On a beaucoup aimé Firmi, les gens sont agréables, gentils, souriants, nous avions envie que notre fils grandisse ici". Ainsi, à l’été 2019, Frédéric et Roxana prennent la décision de s’installer dans le Bassin.

Dès son arrivée, une véritable histoire humaine a commencé. Elle a reçu un accueil chaleureux des habitants de Firmi. Audrey, gérante de l’épicerie l’a aidé à trouver un logement et une amitié est née. Suite à son activité comme serveuse au restaurant l’Iguana, les clients s’attachent à elle et lui donnent le diminutif de Roxie. "Cette expérience a été très enrichissante, j’ai appris beaucoup de choses sur la culture et la langue françaises". Roxie tient à remercier toutes les personnes qui l’ont aidé dès son arrivée à Firmi.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
François Marcillac
Voir les commentaires
L'immobilier à Firmi

69900 €

Nous proposons cette villa avec 2 chambres et une large terrasse de belle p[...]

138000 €

Beaux volumes pour cette grande maison familiale avec terrain plat et clôtu[...]

235000 €

Firmi : Petit collectif de 4 appartements de type 3 : 2 en rez-de-chaussée [...]

Toutes les annonces immobilières de Firmi
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?