Élections législatives : candidat au premier tour, il n'obtient qu'une seule voix... Et ce n'est pas la sienne

  • Le joyeux trublion a obtenu une voix... à Nant.
    Le joyeux trublion a obtenu une voix... à Nant. ML - L. D.
Publié le

Thierry Noël s'était fixé l'objectif de ne pas recueillir de voix. Il a échoué de peu. 

Il avait annoncé son objectif : "Obtenir zéro voix". C'est donc un échec criant pour Thierry Noël, candidat pour la troisième fois aux législatives dans la troisième circonscription de l'Aveyron. Le sympathique Millavois, qui avait fait 2,01 % aux législatives partielles de 2015, 1,31 % à celles en 2017, et adepte de la décroissance, avait de nouveau posé sa candidature. 

Candidat de la décroissance

Il a obtenu dimanche, lors du premier tour des législatives en Aveyron, une seule voix. Et ce n'est même pas la sienne. Puisque installé et votant à Millau, il a été crédité d'une voix à... Nant. Un résultat qui lui permet quand même d'être crédité d'un score de 0%, puisque les résultats officiels arrondissent à deux chiffres seulement après la virgule.

Le candidat assumait pleinement l'ambition de proposer une candidature de témoignage. "Ce sera une élection sous le signe de la fraternité, une sorte d’hommage à Lanza del Vasto [fondateur des Communautés de l’Arche, mouvement prônant la non-violence, NDLR]",  expliquait-il avant le premier tour. Il milite notamment, au quotidien, pour une certaine forme de décroissante afin de "réhabiliter la notion de limites afin de fixer notre consommation". Avant le premier tour, il expliquait à nos confères de Midi Libre chercher à "faire évoluer la société, j’essaie d’apporter cet éveil des consciences".

Il a voté pour le candidat de l'union de la gauche

En ce sens, il avait annoncé qu'il ne voterait même pas pour lui, mais bien pour Michel Rhin, le candidat de l'union de la gauche, arrivé en tête au premier tour dans la circonscription. "Je soutiendrais un de mes rivaux, Michel Rhin, car nous avons plus que jamais besoin de députés hors-norme ayant prouvé leur courage à défendre les plus fragiles d’entre nous, se justifie-t-il. Le député de demain devra avoir la force de conviction de Jaurès ou d’un Jean Moulin, j’en ai trouvé un en la personne de Michel Rhin, il est donc normal que je le soutienne."

"J’ai réussi mon pari si je récolte zéro voix", avançait-il, confiant, avant le premier tour. Michel Rhin ne devrait toutefois pas trop en vouloir à Thierry Noël de lui avoir volé une voix. D'autant plus que la diffusion de sa consigne de vote pour le second tour ne devrait pas être trop compliquée...

L'immobilier à Millau

780 €

Maison de ville avec TERRASSE - A louer, charmante maison de ville meublée [...]

380 €

Appartement type 2 avec vue degagée - Quartier Pont Lerouge - A LOUER - en[...]

340 €

N846 - A louer appartement T2 neuf situé au 3ème et dernier étage d'un imme[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau