Une montée en gamme pour les marchés des producteurs de pays de l'Aveyron

  • Les rendez-vous sont toujours très prisés.
    Les rendez-vous sont toujours très prisés. Archives CP
Publié le , mis à jour

Les rendez-vous estivaux vont reprendre dans les prochains jours.Plus de 100 marchés sont prévus cet été en Aveyron

Le premier rendez-vous a eu lieu il y a quelques jours à Cransac. Un petit échauffement avant le début du mois de juillet où les marchés de producteurs de l’association Bienvenue à la ferme vont s’enchaîner. Avant la saison, les producteurs se sont réunis cette semaine pour tenir l’assemblée générale de l’association.

L’occasion pour Benoît Fagegaltier, producteur de Laguiole fermier AOP et de viande bovine issue de son troupeau Charolais dans le Nord-Aveyron, et président de l’association de faire le point sur l’activité, qui a été fortement perturbée, depuis deux ans, au gré des contraintes sanitaires. "Entre les annulations et les mesures, qui empêchaient notamment souvent de manger sur place, on a traversé une période compliquée, convient-il. Mais là, on a un retour à la normale et on sent que les gens sont impatients de retrouver les producteurs."

La révolution de l’aligot

Surtout, dans une logique de montée en gamme et de mise en valeur du territoire de ses producteurs et de ses produits de qualité, plusieurs choix importants vont entrer en vigueur cette année. "L’objectif est d’accentuer encore la mise en avant de l’authenticité des produits et le travail des producteurs en se distinguant encore plus des marchés classiques", reprend le président.

Pour cela, plusieurs décisions importantes ont été prises, dont une, assez symbolique, qui concerne la vente d’aligot, toujours la véritable star de ces rendez-vous : les artisans n’auront désormais plus le droit d’utiliser des pommes de terre déshydratées ou des flocons pour le fabriquer, mais bien des pommes de terre fraîches. "Cette décision a été prise dans un souci d’équité, mais également pour amener du savoir-faire et conforter la qualité du produit pour l’ensemble des adhérents du réseau des marchés des producteurs de pays. Les artisans n’auront également pas le droit de préparer la purée de pomme de terre à l’avance. En l’absence d’appellation d’origine contrôlée pour l’aligot, il s’agit là d’un engagement fort pour protéger sa qualité.

102 rendez-vous cet été

Deuxième évolution majeure, les exposants doivent désormais se limiter à la vente de seulement deux familles de produits (charcuteries, fromages, produits laitiers, desserts…). Une décision qui doit permettre de valoriser les produits de davantage de producteurs. 

En termes de rendez-vous, il y aura, cet été, 102 marchés à travers l’Aveyron (liste ci-dessous), sans compter les deux rendez-vous à l’année, à Saint-Geniez-d’Olt et à Saint-Cyprien-sur-Dourdou. Six rendez-vous en revanche s’arrêtent (Florentin-la-Capelle, Le Nayrac, Rodez, Cornus, Camarès et Aubrac), pour diverses raisons, mais l’association compte bien plancher à en relancer dans les années qui viennent.
 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

159000 €

HYPERCENTRE - Appartement de type 4 de 91m² situé au 2ème étage sans ascens[...]

300 €

Entrée avec placard, chambre avec coin cuisine, (éléments hauts, hotte, pla[...]

410 €

Cet appartement se compose : - d'un grand séjour, - d'une cuisine aménagée [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?