Rodez : regards croisés de deux artistes verriers au Manoir de Saint-Félix

Abonnés
  • L’exposition est aussi l’occasion de comprendre le travail du verre expliqué par Roselyne Blanc-Bessière.
    L’exposition est aussi l’occasion de comprendre le travail du verre expliqué par Roselyne Blanc-Bessière.
Publié le

Roselyne Blanc-Bessière et Romain Glorieux exposent au Manoir de Saint-Félix jusqu’au 26 juin. Les deux verriers plasticiens offrent de superbes créations, à voir sans modération.

La ruthénoise Roselyne Blanc-Bessière expose actuellement au Manoir de Saint-Félix. Elle y mène un dialogue et un regard croisé avec Romain Glorieux, également verrier plasticien.

Les deux artistes se répondent à travers des œuvres dont chacun a le secret. Mais la généreuse Roselyne Blanc-Bessière est toujours prête à partager quelques techniques pour mieux faire comprendre son travail.

Dans cette exposition, merveilleusement mise en valeur par l’espace, l’hôtesse des lieux mène les visiteurs d’une création à l’autre. Chaque œuvre est unique, tant par sa forme générale que par sa composition. Dans cet espace fermé au public depuis au moins trois ans, les amoureux du beau pourront s’émerveiller devant le verre, parfois translucide, d’autres fois plus mat.

Au cours de la visite, Roselyne Blanc-Bessière lève le voile sur les mystères de sa fabrication. Elle qui est connue dans le métier pour sa technique de dévitrification, s’amuse à explorer la plasticité du verre. "Il faut savoir se servir de la technique, dans le travail du verre et pouvoir s’en affranchir dans le même temps,, même si elle reste toujours présente", dit Roselyne Blanc-Bessière. Cette technique, aujourd’hui, elle en a fait son allié. Certaines pièces demandent des mois de travail, entre la conception, la cuisson, la maîtrise des températures… En ce moment, par exemple, elle travaille sur des feuilles de verre posées à plat, pour en faire de la dentelle.

À l’arrivée, "on a toujours la surprise de la matière qui travaille", confie Roselyne Blanc-Bessière, toujours aussi émerveillée de voir la réaction des émaux et des métaux qui font la couleur des paysages, incrustés, comme de magnifiques tableaux vivants.

Roselyne Blanc-Bessière donne à voir également le travail de son ami Romain Glorieux. Ce plasticien transfigure la matière et les couleurs pour en faire des pièces somptueuses. Ses œuvres font penser à des planètes dont il aurait subtilisé un morceau, qu’il a posé au Manoir de Saint-Félix.

Le mieux est évidemment d’aller voir cette exposition pour se rendre compte de la beauté de ces créations uniques.

L’exposition est ouverte les vendredis, samedis et dimanches, de 10 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures. Les autres jours sur rendez-vous, au 06 86 57 75 12.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

70 €

A Louer 1 Garage d'environ 17m2 sur Bourran /RODEZ, Résidence Vinci en tête[...]

45 €

Garage N°6[...]

506 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE ENTREE AVEC PLACARD, SEJOUR/SALON AVEC CUISINE DO[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?