Aveyron : plus de 200 ha de forêts brûlés, vers une 2e nuit de lutte contre l'incendie de Comprégnac

  • Des habitants du hameau de Navas évacués.
    Des habitants du hameau de Navas évacués. Repro Midi libre - Provat Phot'Occitanie Lud'Eau
  • Le feu sévit depuis vendredi 17 juin, 15 heures. Les pompiers ont lutté toute la nuit.
    Le feu sévit depuis vendredi 17 juin, 15 heures. Les pompiers ont lutté toute la nuit. SDIS 12 -
Publié le , mis à jour

Ce samedi 18 juin, à 20 heures, l'incendie de Comprégnac continue sa progression depuis près de 30 heures. Les fortes chaleurs annoncées aujourd'hui ainsi qu'un vent du sud rendent la tâche difficile aux pompiers.

Depuis vendredi 17 juin, 15 h, les sapeurs-pompiers luttent toujours ce samedi 18 juin contre un important feu de forêt sur la commune de Comprégnac. A 20 heures, l'incendie n'est toujours pas fixé et 200 ha de végétation sont partis en fumée. Une dure journée s'annonce pour les pompiers alors que ce 18 juin est le jour plus chaud en France.

A lire aussi : Sud-Aveyron : important feu de forêt à Comprégnac, 30 hectares déjà partis en fumée, le point à 20 h

140 pompiers engagés

Au moins 140 soldats du feu des centres de secours de l'Aveyron, renforcés par le Tarn dès vendredi soir, l'Hérault dans la nuit de vendredi à samedi et le Gard qui doit arriver ce matin, sont à pied d'œuvre pour contenir les flammes, lesquelles restent capricieuses. Le terrain escarpé rend difficile voire souvent quasi impossible l'accès terrestre. 

20 h - Le feu n'est pas encore fixé

Vers une nouvelle nuit de combat pour les soldats du feu ? Le vent souffle toujours. Le feu sévit toujours. La RD 41 (axe Millau-Saint-Rome-de-Tarn) reste toujours fermé à la circulation. 

Les opérations d’évacuation se poursuivent sans difficulté au Sud de la commune de Castelnau-Pégayrols, avec l’aide des collectivités territoriales et de la gendarmerie. Des solutions d’hébergements ont été trouvés pour les habitants.

17 h - Le hameau de Navas évacué

Le feu s'étend désormais au hameau de Navas, situé sur la commune de Castelnau-Pégayrols. Le maire Frédérique Balard confirme que les habitants, moins d'une dizaine, ont été évacués par les pompiers. La préfecture, dans un communiqué, annonce que le hameau est évacué à titre préventif.

14 h - La préfète sur place

Valérie Michel-Moreaux, la préfète de l'Aveyron est sur place. "Le feu est difficile à circonscrire. Pour l'instant, il y a un flanc qui est stabilisé. Les conditions météorologiques ne nous rendent pas complètement optimistes à cette heure".

Le point à midi

Le feu a parcouru 160 ha à cette heure. "Le personnel au sol maîtrise la situation mais elle reste très fragile et inquiétante, notamment vis-à-vis des conditions météorologiques. La forte chaleur d'une part mais surtout le vent qui nous est défavorable."

"Si l'incendie nous échappe, une centaine d'hectares pourrait être encore menacée".

"La situation n'est toujours pas pérennisée"

"La situation n'est toujours pas pérennisée. Le feu a évolué doucement durant la nuit. On a réussi à entreprendre des actions sur le flanc gauche pour limiter son extension. Le flanc droit a également été bien préservé grâce aux défenses de points sensibles au niveau de Peyre", explique le commandant William Buchet, le chef du centre de secours de Millau et du groupement sud du département. Le feu est sécurisé le long de la route, le long du Tarn, entre le lieu-dit Les Douzes et Peyre".

Le feu toujours actif sur la partie haute

Seul bémol, à cette heure, la partie haute où l'incendie est encore très actif. "L'accès est très difficile. On est en train de déterminer des points stratégiques pour traiter cette partie-là".

Le Dragon, l'hélicoptère des pompiers est envoyé en reconnaissance pour évaluer la situation d'un point aérien. 

Le vent, l'ennemi numéro 1

"On va courir derrière le feu. Nous sommes en attende de moyens aériens", reprend le commandant Buchet. "Le vent a été moins fort cette nuit et les températures, plus fraîches, ont été favorables pour contenir l'incendie".

Mais le vent du Sud annoncé dès la fin de matinée avec une chaleur encore caniculaire ne va pas simplifier le travail des secours qui luttent depuis 18 h contre les flammes.

Les habitations encore préservées

Grâce au travail de défenses de points sensibles réalisé par les pompiers, les habitations, un temps menacé par les flammes, ont pu être préservées. "Nous pouvons nous féliciter de n'avoir aucune victime, aucun blessé et que toutes les habitations ont pu être sauvées".

Jennifer Franco
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?