Législatives - 1re circonscription : Stéphane Mazars, la personnalité avant l'étiquette

  • Stéphane Mazars est largement victorieux dans la 1re circonscription de l'Aveyron.
    Stéphane Mazars est largement victorieux dans la 1re circonscription de l'Aveyron. Centre Presse - José A. Torres
  • Les chiffres dans la 1re circonscription.
    Les chiffres dans la 1re circonscription. Centre Presse Aveyron -
Publié le , mis à jour

Le député sortant a obtenu 63,83 %, contre 36,17 % pour l’écologiste Léon Thébault qui se présentait sous la bannière de la Nupes.

La terre n’a pas tremblé sur le Nord-Aveyron ce dimanche 19 juin. Même le vent n’y a rien fait. Stéphane Mazars a largement devancé son concurrent de la Nupes, Léon Thébault, lors du second tour. Le candidat de la majorité présidentielle est même passé à deux doigts, ou plutôt à deux communes (Gaillac-d’Aveyron et Villecomtal), d’un grand chelem. Et si l’avocat a vu son score faiblir dans la capitale Rodez (60,71 % contre 69,72 % en 2017), il peut se targuer d’avoir bien gardé la maison Nord-Aveyron. Celle-ci lui offre même quelques scores au-dessus des 80 % comme à Soulages, Saint-Amans, Huparlac, Curières, Cassuéjouls…

Les chiffres dans la 1re circonscription.
Les chiffres dans la 1re circonscription. Centre Presse Aveyron -

Mazars avant LREM

« Quand on voit les résultats nationaux, je peux être fier du mien et je défendrai plus que jamais mon territoire », réagissait le député à chaud. Car dans son camp, la fête n’était pas aussi folle qu’en 2017. Bien avant 20 heures, les prédictions nationales étaient « mauvaises, très mauvaises ». Elles se sont confirmées au fil de la soirée avec une majorité très, très relative pour Renaissance.

« Il faudra faire preuve de coconstruction », commentait un Stéphane Mazars, impatient de découvrir la suite. Et conscient surtout que sa personnalité lui a permis de faire oublier son étiquette…

Léon Thébault s’en satisfait

De l’étiquette et de la dynamique, Léon Thébault n’a finalement pas su totalement en tirer parti. Néanmoins, le jeune candidat de la Nupes se satisfaisait de son score, plus élevé que celui d’un certain Yves Censi en 2017. « C’est une petite victoire pour nous. Je n’ai rien à regretter, j’ai tout donné dans cette circonscription pas vraiment prospère à la gauche. On a commencé à écrire une nouvelle histoire sur cette terre et demain, elle basculera dans le camp du progrès », assurait-il, tout sourire aux côtés de son équipe de campagne. Et sans oublier de souhaiter « bon courage » à son concurrent.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
filochard Il y a 1 année Le 20/06/2022 à 13:59

Une consolation, Richard Ferrand qui a bénéficié de prescription dans une sombre histoire de mutuelles de bretagne battu