Paris XIX : une semaine pour mieux vivre avec les écrans

  • Une occasion de découvrir les aspects positifs des écrans grâce à des activités pédagogiques.
    Une occasion de découvrir les aspects positifs des écrans grâce à des activités pédagogiques. Repro CP
Publié le

La mairie et l’Espace parisien des solidarités du XIXe arrondissement, coordonnent cette année la « Semaine sans écran : mieux vivre avec les écrans » du 20 au 26 juin.

Du 20 au 26 juin, la Mairie du XIXe et l'Espace des Solidarités proposent une série d'actions visant à interroger les usages des écrans par les enfants et ados, à faire de la prévention auprès des familles, et à découvrir les aspects positifs des écrans grâce à des activités pédagogiques.
Mercredi 22 juin, de 14h à 22h
"Des écrans sans être à cran !" à D2L - Éternel Solidaire (1 rue de la solidarité)
Public intergénérationnel : enfants (dès 3 ans), parents, seniors.
Un évènement autour du célèbre jeu vintage télécran (ou ardoise magique), connu des adultes, seniors, mais souvent moins des plus jeunes.
L’objectif est de créer des activités fédérant tous les âges autour de l’un des premiers écrans célèbres que l’on trouvait dans tous les foyers. Après-midi jeux (dessiner une image, dessin libre, concours du meilleur portrait…) puis apéritif. Chaque personne se verra libre d’apporter son propre télécran ou autre jeu vintage similaire comme la dictée magique.
Vendredi 24 juin, de 17h à 21h
« Écran collectif » Espace 19 Numérique (167 rue de Crimée).
Pour enfants et adultes dès 5 ans.
Le but de cet atelier est de changer le rapport, bien trop souvent individuel, du jeune et de l’écran. Le but n’est pas de faire disparaître l’écran mais de le rendre secondaire, vecteur de lieu, d’activités créatives, qui peuvent faire bouger le corps et favoriser l’imagination.

Mercredi 29 de juin de 15h à 17h
#LesTutosTikTok à l’Espace Ludo (21 rue Bouret) animé par Labomatique
Pour adolescents et adultes.
Cet atelier a pour vocation de recréer du lien intergénérationnel autour des réseaux sociaux. Demander aux jeunes d'ouvrir leur téléphone pour mieux comprendre leurs usages. L’activité est pensée sur un système de tandem. Un jeune et un parent forment un binôme qui a vocation à créer des vidéos.
Toutes les vidéos seront récoltées et diffusées sur une chaîne Tik-Tok dédiée. Un exercice pensé comme un cercle vertueux pour permettre aux plus jeunes de partager leurs connaissances numériques en initiant une autre génération. Cette activité pourra être menée dans le cadre de cafés parents-enfants.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?