Reprise de la pandémie de Covid-19 : il faudra "vivre avec la maladie et poursuivre la vaccination"

  • Une nouvelle dose de vaccin sera-t-elle nécessaire cet automne ?
    Une nouvelle dose de vaccin sera-t-elle nécessaire cet automne ? ML - Sylvie Cambon
Publié le , mis à jour

L’infectiologue Benjamin Davido alerte sur une "reprise épidémique parfaitement inattendue".

Nous n’en finirons décidément jamais avec l’épidémie de Covid-19. Selon l’infectiologue Benjamin Davido, de l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) interrogé sur France Info, il va falloir "vivre réellement avec la maladie et reprendre les rappels de vaccination".

Pour lui, la hausse des nouvelles contaminations ces derniers jours en France est clairement synonyme d’une reprise épidémique.
Or, cette poussée épidémique nouvelle serait "parfaitement inattendue par rapport à la saison", notamment en raison des fortes chaleurs.

Selon les données de Santé publique France relayées par la plateforme Covidtracker, sur une semaine, les admissions en soins critiques pour Covid-19 sont en hausse de 17 % sur une semaine et les nouvelles contaminations de 57 %.

Une reprise de l’épidémie qui pourrait s’expliquer par plusieurs facteurs. À savoir, la fin des dernières restrictions dans l’espace public et notamment le port du masque obligatoire dans les transports et l’apparition de BA.4 et BA.5, deux nouvelles souches d’Omicron. Ces deux nouveaux venus sont "plus contaminants, de 10 à 15 %".

"L’épidémie retrouve du sang frais alors même qu’on a passé la période de la saison froide", s’inquiète le spécialiste. Pour Benjamin Davido, il faut apprendre à réellement vivre avec le virus, comme on vit avec la grippe. Il propose donc d’utiliser la même méthodologie qu’avec ce virus.

Anticiper et vacciner les plus fragiles

Il faut donc anticiper les prochaines vagues et prévoir de nouveaux rappels de vaccin, pour les populations à risque. En effet, le vaccin de la grippe est administré chaque année avec régularité aux personnes fragiles. "Il n’y a pas d’immunité pérenne face à ces coronavirus, au même titre que la grippe, et c’est pour cela qu’on vaccine chaque année", explique l’immunologue.

Pourra-t-on passer l’été tranquille ? Possiblement oui, selon Benjamin Davido. Avec les derniers rappels vaccinaux du début d’année, l’immunité en population générale est encore forte pour quelques mois. Mais dans le courant de l’automne, la situation devrait changer. Pour faire face à une vague après l’été, une nouvelle dose de vaccin sera nécessaire, annonce le médecin.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
tatieDanielle Il y a 14 jours Le 21/06/2022 à 09:00

Moi aussi, je peux venir pour raconter mes opinions ? comment l'avez-vous choisi votre "infectiologue" (pouah, le vilain mot ...) ? Et pourquoi son avis est si important ? Parce qu'il nous prépare à engraisser encore plus les laboratoires pharmaceutiques avec leurs "vaccins" hautement périmable ? avez calculé combien de lits d'hôpitaux on aurait pu ne pas fermer avec tout l'argent qu'on leur a filé ? Au fait, pourquoi aucun journaliste ne parle du coût de ces vaccinations ?

OnVousAvaitPrevenu Il y a 15 jours Le 20/06/2022 à 22:26

🤣 "parfaitement imprévisible" non mais sérieux, ça fait presque 8 mois qu'on vous dit qu'une fois les législatives passés il y aurait un "rebond" et après le tourisme d'été "une nouvelle dose pour tous"... Arrêtez de faire les surpris.