Beyoncé et Drake font revivre la house music des années 90

  • Beyoncé et Drake ont tous les deux puisé l'inspiration dans la house music pour leurs derniers projets musicaux.
    Beyoncé et Drake ont tous les deux puisé l'inspiration dans la house music pour leurs derniers projets musicaux. Chris Delmas / Robyn Beck / AFP
Publié le

(ETX Daily Up) - Cela ne fait nul doute : on dansera au rythme de la house music, cet été. Le rappeur canadien Drake a annoncé la renaissance de ce genre phare des années 90 avec son dernier album "Honestly, Nevermind", avant que Beyoncé n'enfonce le clou avec son nouveau single "Break My Soul". Retour sur l'histoire d'un mouvement musical longtemps sous-estimé.

Drake en est certain : la house music est plus populaire que jamais. Il en est si convaincu qu'il s'est largement inspiré de ce genre musical ultra dansant pour son dernier et septième album "Honestly, Nevermind", qu'il a sorti le 17 juin par surprise. Ce disque aux sonorités house contraste avec le style habituel du rappeur canadien. C'est la première fois que Drake sort un album en rupture franche avec le mélange de rap, R'n'B et pop qui a fait son succès.

Il n'est pas le seul à puiser l'inspiration dans la house music pour son dernier projet musical. Beyoncé en a fait autant pour "Break My Soul", premier extrait de son septième album, "Renaissance", à paraître le 29 juillet. Ce nouveau titre s'appuie sur un classique des années 90, "Show me Love" de Robin S, ainsi que le morceau "Explode" de Big Freedia.

Ces deux chansons radicalement différentes s'imbriquent dans un titre ultra rythmé, où "Queen Bey" évoque notre envie de lâcher-prise après une pandémie. "Avec tout l'isolement et l'injustice que nous avons connus l'année dernière, je pense que nous sommes tous prêts à nous échapper, à voyager, à aimer et à rire à nouveau", avait-elle déclaré à Harper's Bazaar l'année dernière, au sujet de son prochain album. "Je sens qu'une renaissance se profile, et je veux contribuer à nourrir cette évasion de toutes les manières possibles".

Un genre musical né dans les cendres du disco

Ce discours émancipateur est en adéquation avec la house music, ce courant musical apparu à la fin des années 80 à Chicago et à New York dans les cendres du disco. A son origine, des DJ comme Larry Levan et Frankie Knuckles, lassés de "scratcher" des 45 tours pour les fêtards toute la nuit. Ils délaissent alors leurs platines tourne-disques pour des synthétiseurs, des boîtes à rythmes et des échantillonneurs. Ces outils amateurs leur permettent de créer une nouvelle musique caractérisée par un rythme minimal, une ligne de basse proche du funk et surtout de très courts extraits de 45 tours archi connus tels que "Rock With You" de Michael Jackson ou encore "Let No Man Put Asunder" du trio First Choice. Le succès est immédiat. Des hordes de noctambules, appartenant essentiellement aux communautés noire et latina, se réunissent dans des discothèques comme le Paradise Garage à New York et le Warehouse à Chicago pour se déhancher au rythme de la house music.

Il faudra attendre 1986 pour que ce genre musical s'exporte à l'international, et tout particulièrement au Royaume-Uni. Cette année-là, "Love Can't Turn Around" de Farley Funk et Jesse Saunders fait son apparition, à la surprise générale, dans le hit-parade britannique. Un autre morceau emblématique du genre, "Jack Your Body" de Steve Hurley, en prendra même la tête, un an plus tard. Très vite, la house music quitte les clubs underground et suscite l'intérêt de superstars comme Madonna, Janet Jackson et Paula Abdul.

Si la house music a rapidement engendré des sous-produits, elle n'a jamais cessé d'exercer une influence majeure sur l'industrie musicale. Rien d'étonnant donc à ce que le genre revienne dans les charts sous l'impulsion de Beyoncé et Drake. Il y a fort à parier que d'autres musiciens suivent leur exemple. L'ancêtre de la house music, le disco, a connu un regain d'intérêt similaire il y a deux ans. A l'époque, Kylie Minogue avait même nommé son dernier et quinzième album "Disco". A quand un nouveau disque intitulé "House Music" ?

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?