Rodelle : "Vivre dans la nature", une boutique dédiée au plein air

Abonnés
  • Raphaël Néouze s’est lancé dans cette aventure avec sa femme et ses deux enfants dont Emma.
    Raphaël Néouze s’est lancé dans cette aventure avec sa femme et ses deux enfants dont Emma. DR.
Publié le

Raphaël Néouze, sa femme et ses deux enfants ont créé, pendant le confinement, une boutique en ligne de produits écoresponsables installée à Rodelle. Lancé en novembre 2020, le site contient désormais plus de 400 références autour de la vie en pleine nature.

À l’issue de ses études dans le domaine agricole, Raphaël Néouze a obtenu un diplôme d’ingénieur au Collège royal d’agriculture près de Bath en Angleterre. Après un court passage dans l’enseignement, il a occupé le poste de directeur adjoint de la Fédération des organismes de défense sanitaire de l’Aveyron (Fodsa) pendant dix ans avant de prendre la direction de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) de l’Aveyron où il s’est notamment occupé de la conservation des rapaces dans les gorges du Tarn et sur les Grands Causses. "Le fil conducteur de ma carrière, c’est que j’ai toujours mené des projets", analyse Raphaël Néouze qui avait lancé une activité indépendante de formateur et consultant du temps où il travaillait à la Fodsa et a quitté la LPO en 2019 pour s’y consacrer pleinement.

Aventure familiale

"En parallèle, avec ma femme, nous voulions vivre une expérience en famille, créer une activité pour que les enfants (en classe de 3e et de 1re) apprennent en faisant, raconte ce Lozérien d’origine de 48 ans. Le projet a pris forme pendant le premier confinement. À cette période, les ventes en ligne ont explosé sur internet. Nous nous sommes dit que notre entreprise devait pouvoir être pilotée de partout avec un ordinateur et une connexion internet. Elle devait avoir du sens et correspondre à nos valeurs c’est-à-dire être proche de la nature." C’est ainsi qu’a émergé l’idée www.vivredanslanature.com, une boutique en ligne de produits écoresponsables sélectionnés par les quatre membres de la famille, installée à Rodelle. Si le premier confinement a permis de ficeler le projet et de créer le logo, le second est tombé à pic pour les Néouze qui en ont profité pour trouver des fournisseurs et créer le site internet.

"Lancé en novembre 2020 avec une centaine de produits très hétéroclites, il nous a permis d’enregistrer une quarantaine de ventes sur la fin de l’année", se souvient Raphaël Néouze avec le sourire. Anecdotique, l’expérience familiale a pris une tournure plus sérieuse lorsque la société SAS Vivre dans la nature a été créée en juin 2021. Une levée de fonds a permis de trouver des partenaires financiers pour un quart du budget, les trois autres quarts étant financés par des emprunts bancaires et le prêt à taux zéro obtenu lorsque la tribu a été lauréate du prix Initiative Aveyron de la CCI. Les entrepreneurs en herbe ont pu faire appel à une agence spécialisée pour refondre le site internet et compléter l’équipe avec une personne pour rédiger les fiches produit, deux alternantes pour s’occuper du site et des réseaux sociaux, une chargée de communication et une attachée de presse.

De la revente à la conception

"Le plus chronophage est de trouver des produits écoresponsables et innovants ou différenciants, explique Raphaël Néouze. Certaines catégories du site sont encore vides ou pas suffisamment achalandées." L’offre est tout de même vaste avec 430 références réparties dans 8 rubriques : bouger, récolter, bricoler, camper, s’accoutrer, se poser, bichonner et bouquiner. Pour étoffer leur offre, les Néouze ont lancé une campagne de financement participatif (encore une première pour eux) afin de développer des tongs en matières naturelles (semelle en hévéa, bride en coton, cuir au tannage végétal) fabriquées en Isère. "Actuellement, nous planchons sur un tour de cou en laine merinos et polyester recyclé en co-branding avec une entreprise installée à Sallanches près de Chamonix qui fait de l’upcycling de matériel de sport. En fait, nous faisons comme Decathlon, petit à petit, nous développons nos propres produits et ce volet conception est passionnant", confie Raphaël Néouze.

Vivre dans la nature compte aujourd’hui quelque 300 clients dans toute la France et enregistre un panier moyen de 83 €. "Nous n’avons pas encore atteint le seuil de rentabilité mais notre chiffre d’affaires est en constante augmentation. En mai, nous avons fait l’équivalent des quatre premiers mois de l’année réunis", se félicite le père de famille pour qui l’enjeu est la rentabilité et la pérennité de l’entreprise.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Anaïs Arnal
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodelle

575 €

Vous êtes à la recherche d'un bien en location dans un joli village du caus[...]

96700 €

A 6kms de Sébazac et 10km de Bozouls, dans un environnement calme et réside[...]

107000 €

Exceptionnel sur le secteur ! Terrain de 2100m2 environ, plat, arboré, orie[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodelle
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?