Rodez : une nouvelle résidence d'accueil à la place des locaux de Pôle emploi

  • La résidence offre des lieux conviviaux comme cette terrasse et une grande salle-à-manger.
    La résidence offre des lieux conviviaux comme cette terrasse et une grande salle-à-manger. Salima Ouirni
Publié le

L'Udaf possède une nouvelle résidence d'accueil pour ses usagers, à Rodez. Elle a confié ce grand chantier (comportant 20 T1 Bis) au bailleur social, Soliha. Ce dernier a rénové entièrement les anciens locaux de Pôle emploi, avenue de la Gineste pour en faire une résidence semi-collective agréable et confortable à vivre. 

Depuis peu,  Rodez compte une nouvelle résidence pour personnes fragilisées sur le plan psychologique. L'Union départementale des familles de l'Aveyron (Udaf)  qui accompagne ce public a confié aux soins de Soliha la rénovation des anciens locaux de Pôle emploi, avenue de la Gineste. Soliha, le bâtisseur de logement d'insertion, a réalisé vingt logements (T1 bis), sur une surface de 572m2. L'opération a coûté 2, 299 M€. 

Pour l'Udaf, le but de cette opération est de favoriser l'autonomie des personnes suivies. Ces dernières sont locataires de leurs logements sociaux, tout en ayant la possibilité de vivre des expériences avec les autres locataires du bâtiment. "Selon les besoins, chacun peut faire la cuisine chez lui, décider d'aller manger avec les autres ou y aller plus tard,sur la terrasse", souligne la directrice de Soliha. Les espaces de convivialité comportent aussi des jeux de société et d'autres supports facilitant la vie collective. 

S'ils sont autonomes, les résidents restent accompagnés par des professionnels (notamment sur le plan de la santé). La structure est donc idéale pour ce public qui a très peu de moyens financiers. Mais là aussi, le dispositif permet de préserver leurs finances. Une fois le loyer (pris en charge par la CAF sous forme d'APL) est réglé (avec toutes les charges comprises), il ne reste que quelques dizaines d'euros à payer aux résidents. 

L'Udaf n'en est pas à son premier logement social. À Rodez, l'association gère également une "maison relais". Elle est identifiée comme une résidence sociale s'inscrivant dans la durée, sans limitation. Là aussi, ce dispositif offre la possibilité d'un habitat semi-collectif. L'Udaf gère dans le même cadre une résidence d'accueil à Decazeville. 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

670 €

Profitez de cet immeuble de standing et de sa piscine avec ce T3 très agréa[...]

405 €

Appartement T2 récent, idéalement placé à 2 minutes du centre de Rodez. En [...]

489 €

Séjour avec balcon, coin cuisine (bar, éléments, hotte), 2 chambres, salle [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?