Les Restos du cœur de l'Aveyron à la recherche de sang neuf

Abonnés
  • Le centre de Saint-Eloi, à Rodez, peut compter sur une trentaine de bénévoles actifs.
    Le centre de Saint-Eloi, à Rodez, peut compter sur une trentaine de bénévoles actifs. Centre Presse
Publié le

Les portes ouvertes de ce samedi 25 juin, aux quatre coins du département, auront permis aux bénévoles de faire visiter les différents sites, mais aussi de mettre en lumière certains de leurs besoins.

Le contexte, particulièrement difficile actuellement, était au centre des conversations chez les bénévoles des Restos du cœur de l’Aveyron ce samedi 25 juin alors que les neuf centres de distribution du département ouvraient leurs portes au grand public.
Un exemple parmi d’autres: «Le nombre de repas distribués a augmenté de 40 % entre 2021 et 2022», comme l’expliquent Gilou et Hervé, bénévoles au centre de Saint-Éloi (Rodez) depuis 8 et 13 ans.
Alors, à Rodez comme ailleurs, l’heure est à la recherche de bénévoles. «Des personnes ayant envie de s’investir », plus particulièrement de « prendre des responsabilités » au sein des centres de distribution. Ces bénévoles devront avant tout avoir «beaucoup d’empathie, d’intégrité, de respect des autres et une grande capacité d’écoute», soulignent les bénévoles ruthénois.
Pour Gilou et Hervé, les motivations sont les mêmes quant à leur engagement. Une « envie d’aider » les bénéficiaires à «sortir de leur condition». «On n’y arrive pas toujours, mais c’est l’objectif», résume Gilou.
Dans l’Aveyron, le profil des bénéficiaires de l’aide des Restos a grandement évolué depuis l’arrivée de réfugiés ukrainiens. À Rodez selon les bénévoles, ils représentent aujourd’hui «40 à 50%» des usagers du centre où ont été remis, la semaine dernière, 4 092 repas ou colis alimentaires, y compris en urgence, à des personnes ne pouvant justifier de leurs conditions de ressources.
Si ces bénéficiaires sollicitent les services des Restos pour une durée moyenne de 2 ans à 2 ans et demi, le temps de traverser une période difficile, certains fréquentent l’enseigne depuis plus de 10ans.
Gilou, aux côtés de son mari, a poussé la porte des Restos mue par une volonté «d’aider les personnes». Samedi, au nom des 294 bénévoles et des 4 225 bénéficiaires aveyronnais, c’est un appel urgent à la relève qu’elle a souhaité lancer.

Paroles de bénévoles

«Aux Restos, j’ai fait de belles rencontres autant chez les accueillis que chez les bénévoles. Actuellement c’est minimum 2 jours et demi par semaine, une retraite bien occupée… que du bonheur !» (Jean-Pierre).
«Être bénévole aux Restos, c’est donner à ceux qui sont dans le besoin mais c’est aussi rencontrer des gens d’ici et d’ailleurs. Quand on donne, on reçoit». (Renée).
«J’ai vécu une période difficile dans ma vie, j’ai demandé de l’aide aux Restos. Aujourd’hui, c’est à mon tour de venir en aide aux autres. J’apprécie la diversité des parcours et l’ambiance avec l’équipe». (Paul).
«Au vestiaire, nous sommes au contact des parents, nous leur donnons des vêtements. Cela demande beaucoup de travail en amont mais nous sommes heureuses de pouvoir les aider. On se sent utile» (Lucie et Josiane).
«J’ai rencontré une deuxième famille composée de personnes très différentes, il y a une réelle diversité d’idées et d’opinions. Mon bénévolat a évolué : j’ai débuté au vestiaire, puis j’ai fait de l’accompagnement. Maintenant je distribue les protéines ». (Betty).
«Ancienne personne accueillie, à mon tour j’aide les autres dans le besoin. L’aide alimentaire est importante mais la convivialité aussi. Les échanges entre bénévoles et personnes accueillies existent et doivent demeurer». (Une bénévole).
«Accueil très agréable avec une petite boisson chaude l’hiver et fraîche l’été, moment très convivial malgré le contexte sanitaire. Ce n’est pas grand-chose mais pour moi c’est beaucoup. Une équipe de bénévoles sur Espalion formidable !» (Une personne accueillie).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

96500 €

Venez découvrir cet appartement 3 pièces de 68.55m² lumineux à rénover au r[...]

354 €

Entrée (placard), une kitchenette avec espace jour. En mezzanine: espace nu[...]

310 €

Secteur proche de l'IUT de Rodez et du lycée Monteil venez découvrir ce gra[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?