Clôture du premier concours de poésie

Publié le

Le jury du concours "Murmures sous le Pont des Consuls", 1er concours national de poésie lancé par Paroles Vives, a tous les poèmes en main depuis ce mercredi (cachet de la poste faisant foi du 18 juin).

Il faut aux cinq jurés indépendants de l’association (un poète de renom, une ancienne éditrice, une libraire, une bibliothécaire et une représentante de la municipalité) une bien grande main. C’est une main de 436 poèmes, venus de 171 poètes masqués derrière un pseudonyme, qui ont envoyé d’un à cinq poèmes selon leur inspiration, sur le thème imposé de la "La nuit", qu’ils devront lire, trier, sélectionner.

Malheureusement, une douzaine d’auteurs ont été refusés du fait d’un envoi non conforme au règlement.

Le vendredi 1er juillet, sur le modèle des éminents académiciens du Goncourt, le jury rendra son verdict à l’issue d’un déjeuner au restaurant L’Estaminet, durant lequel ils auront désigné Le Murmure d’Or (50 €), Le Murmure d’Argent (30 €), Le Murmure de Bronze (20 €) parmi les soixante poèmes sélectionnés pour figurer dans le recueil "Murmures sous le Pont des Consuls 2022", à paraître à l’automne.

En raison du tournage de la série Netflix, la restitution en lecture publique des poèmes sélectionnés aura lieu le vendredi 22 juillet, à partir de 15 heures, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, en partenariat avec la Compagnie Théâtron, qui sera clôturée par un pot de l’amitié.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

149460 €

A proximité à pied des commerces et écoles, charmante maison construite sur[...]

39000 €

Dans quartier résidentiel à proximité de la ville, terrain constructible de[...]

79000 €

Maison de ville entièrement rénovée d'une surface habitable d'environ 90m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?