Et si les NFT nous permettaient de mieux connaître l'histoire des Afro-Américains ?

  • L'Obsidian Collection a mis en vente des photos de Martin Luther King sous forme de NFT sur la plateforme Lobus.
    L'Obsidian Collection a mis en vente des photos de Martin Luther King sous forme de NFT sur la plateforme Lobus. Courtesy of LOBUS X The Obsidien Collection
Publié le

(ETX Daily Up) - Le milieu de la photographie surfe, lui aussi, sur la vente des NFT. La preuve avec Obsidian Collection. Ce portail virtuel retraçant l'histoire de la communauté afro-américaine a récemment sorti sa première collection de jetons non fongibles. Elle est composée de 15 photographies rares de Martin Luther King.

Cela fait cinq ans qu'Obsidian Collection s'efforce de devenir un média patrimonial sur l'histoire noire. Cet organisme numérise des images d'archives provenant de photographes, organisations et journaux afro-américains pour "permettre à chacun d'en savoir plus sur la diaspora noire". "Souvent, les images [sur la communauté afro-américaine] que diffusent les institutions traditionnelles ont un caractère plutôt négatif, et sont marquées par la pauvreté et la douleur", a déclaré Angela Ford, fondatrice et directrice exécutive de l'Obsidian Collection, à ARTnews. "Cela ne résume pas nos existences".

Dans cette optique, l'organisation a lancé une collection de NFT le 19 juin dernier. Une date des plus symboliques, connue comme "Juneteenth", qui marque l'abolition de l'esclavage aux États-Unis. Les jetons non fongibles mis en vente sur la plateforme Lobus le sont tout autant puisqu'ils représentent Martin Luther King. Cette série de photographies numérisées revient sur son combat pour l'égalité raciale et le respect des droits civiques, et plus particulièrement sur la campagne pour la déségrégation de l'habitat qu'il a menée à Chicago en 1966.

Humaniser l'histoire noire

Ces images d'archives le montrent s'adressant à de grandes foules au Soldier Field de Chicago et dans l'ancien International Amphitheatre, ainsi qu'à des moments plus calmes de sa visite de plusieurs mois. Elles ont été prises par le photographe de presse John Tweedle, qui travaillait avec le Daily News, le magazine Jet, le Chicago Defender et le Chicago Sun-Times.

Pour Angela Ford, ces clichés dépeignent Martin Luther King sous un autre prisme que celui que l'on retrouve habituellement dans la presse et les manuels d'histoire. "Il est important qu'à mesure que nous numérisons et racontons les histoires des Noirs, nous humanisions une grande partie de cette histoire", a-t-elle expliqué à Vogue. "Ainsi, nous avons des photos de M.L.K. riant, souriant, touchant les gens— il ne s'agit pas seulement de 'We Shall Overcome' [une chanson popularisée par le chanteur folk Pete Seeger dont le pasteur cita les paroles lors de son dernier sermon à Memphis avant son assassinat, ndlr]. La diaspora noire n'est pas un traumatisme".

D'autres NFT retraçant l'histoire afro-américaine seront mis en vente par l'Obsidian Collection dans les prochains mois. L'organisme voit dans cette technologie en plein boom un moyen d'étendre sa mission d'utilité publique, tout en assurant une rémunération aux créateurs de ces archives et à leurs descendants.

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?