Villefranche-de-Panat : la sectorisation du transport scolaire inquiète les familles

  • La sectorisation du transport scolaire fait des vagues.
    La sectorisation du transport scolaire fait des vagues.
Publié le

Les parents d’élèves du collège public de Réquista se mobilisent.

L’incertitude qui règne sur le financement de la ligne privée de Villefranche-de-Panat vers le collège des Monts et Lacs de Salles-Curan, portée par l’OGEC, continue de faire des vagues.

Malgré plusieurs manifestations des parents d’élèves du collège privé de Salles-Curan devant la mairie de Villefranche-de-Panat, exigeant la sectorisation de la commune en deux cartes scolaires, le conseil municipal a refusé d’accéder à cette demande car cela doublerait de temps de transport pour les élèves obligés de se rendre au collège public de Pont- de-Salars . Depuis la dernière manifestation, fin avril, ce dossier semblait au point mort.

Vendredi 17 juin, à la grande surprise des parents des élèves du collège public de Réquista, le conseil départemental a validé la sectorisation de la commune de Lestrade-et-Thouels, distant de 5 km de Villefranche-de-Panat. Cette décision crée un vif mécontentement des parents. Leurs représentantes, au sein du conseil d’administration du collège public Célestin-Sourèzes de Réquista, ont manifesté leur incompréhension dans un communiqué : "La décision de sectoriser une partie de la commune de Lestrade-et-Thouels nous inquiète. Cette décision n’est pas prise dans l’intérêt des élèves. La commune de Lestrade est à 15 km de Réquista et à 35 km de Pont-de- Salars, les élèves auront donc 2 heures de transport quotidien. Pourquoi vouloir envoyer les élèves dans le collège de Pont-de- Salars si ce n’est pour créer une ligne de bus pour le collège privé de Salles-Curan ? Cette décision aura forcément un impact sur les effectifs de notre collège public.

Cette décision est incompréhensible. Il y a un collège privé à Réquista, les familles qui souhaitent scolariser leurs enfants dans l’enseignement privé le peuvent et même bénéficier du transport gratuit en empruntant la ligne existante Villefranche-de-Panat- Réquista. Nous avons alerté les conseillers départementaux du canton de Réquista et le président Arnaud Viala du refus des parents d’envoyer leurs enfants à Pont-de-Salars. Les collégiens de Lestrade-et-Thouels sont depuis très longtemps rattachés au collège public de Réquista pour ceux qui le souhaitent, pourquoi changer maintenant ? Espérons que des décisions consensuelles soient prises afin que tous les élèves des villages concernés retrouvent le chemin de l’école dans de bonnes conditions".

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

295000 €

En exclusivité chez Bages Immobilier. Cette maison de Maître de 230 m2 habi[...]

191000 €

Corps de ferme à 10 min de Villefranche-de -panat son lac, ses plages et s[...]

39800 €

Villefranche de Panat secteur, proximité lacs et commerces, maison avec gar[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
EnfantsDabord Il y a 1 mois Le 09/07/2022 à 11:01

Cet article pose plusieurs soucis.
Le premier et qu'il a contribué a faire annuler ce que la grande majorité des parents et enfants souhaitaient et a laisser 38 enfants sans bus