Covid-19 : la préfecture de l'Aveyron recommande le masque dans les lieux clos et les rassemblements

  • Face à la reprise épidémique, le port du masque devient conseillé mais pas obligatoire.
    Face à la reprise épidémique, le port du masque devient conseillé mais pas obligatoire. Illustration - Pixabay
Publié le , mis à jour

En pleine reprise épidémique, la préfecture de l'Aveyron conseille aux habitants de porter le masque lors des grands rassemblements, dans les transports et dans les lieux clos.

Face à la très forte hausse des nouvelles contaminations, la préfecture de l'Aveyron appelle à la vigilance ce 1er juillet 2022, notamment en recommandant le port du masque dans les lieux clos, lors des grands rassemblements ou dans les transports en commun en période d'affluence.

"Ces mesures sont des recommandations, elles n'ont pas de caractère obligatoire. Elles font appel à la responsabilité de tous", précise la préfecture. À noter cependant que le port du masque, partout en France, est toujours obligatoire dans les établissements de santé et à proximité.

Il est aussi demandé aux habitants de l'Aveyron de continuer avec les gestes barrières et de garder les bons réflexes comme se laver fréquemment les mains et aérer régulièrement les espaces clos. Mieux vaut également se tester dès les premiers symptômes et s'isoler si on est positif.

A lire aussi : Covid-19 : le président du Conseil scientifique s'attend à un pic de l'épidémie pour "fin juillet"

Forte progression du virus aussi en Aveyron

Dans son dernier rapport en date de mardi 28 juin 2022, les signaux épidémiques en Occitanie étaient en train de virer au rouge pour l'Agence régionale de santé (ARS). L'Aveyron ne fait pas exception.

Le taux d'incidence du département atteint les 584 cas pour 100 000 habitants au 30 juin, contre 150 au début du mois de juin. Par rapport à la semaine passée, le nombre de nouvelles contaminations a progressé de +42%.

A lire aussi : Rebond du Covid-19 : quelles sont les règles d’isolement si je suis malade ou cas contact ?

Une deuxième dose de rappel est plus que conseillée pour les personnes âgées de plus 60 et les plus vulnérables afin de se protéger de la reprise épidémique. Voici un rappel des règles pour recevoir une deuxième injection de rappel :

  • Pour les personnes de 60 à 79 ans : dès 6 mois après leur premier rappel ou la dernière infection
  • Pour les personnes de 80 ans et plus : dès 3 mois après leur premier rappel
  • Pour les personnes immunodéprimées : dès 3 mois après leur premier rappel
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?