Automobile : trois choses à savoir sur la 48e édition du rallye du Rouergue

  • Yoann Bonato, ici à la base d’essais du Nayrac en 2021.
    Yoann Bonato, ici à la base d’essais du Nayrac en 2021. Archives CPA - Serge Carrière
Publié le , mis à jour

L'épreuve tant attendue par les aficionados du sport auto et comptant pour le championnat de France des rallyes a lieu cette fin de semaine en Aveyron.

PARADE DES PILOTES JEUDI

C’est une nouveauté de ce 48e rallye du Rouergue : pour coller toujours plus à son esprit populaire, et à l’image de ce qu’il peut se faire au Mans lors des mythiques 24 heures éponymes, une parade des pilotes sera organisée ce jeudi 7 juillet à partir de 17 heures, à la veille du grand départ, à Rodez. L’occasion pour les fans de voir leurs protégés défiler à l’extérieur de cabriolets, de Bourran à la place d’Armes, via l’avenue Victor-Hugo. Un rendez-vous auquel sont conviés neuf équipages (Giordano, Ciamin, Robert, Bonato, Wagner, Di Fante, Margaillan, Rouillard et l’Aveyronnais Da Cunha) et qui se terminera par une séance de dédicaces au pied de la cathédrale.

 

EN DIRECT SUR ECRAN GEANT

Le retour de la spéciale de Rodez, longue d’un peu plus de deux kilomètres entre le parking d’Aquavallon et la côte de Saint-Pierre et courue en conclusion de rallye samedi en début de soirée, s’accompagnera d’une diffusion en direct vidéo sur écran géant dans la zone arrivée, près du podium final, au val de Bourran, toujours à Rodez. De quoi faire d’une pierre deux coups : centraliser la foule en lui permettant d’être au plus près du dénouement final et gagner en sécurité le long de cette dernière portion chronométrée difficilement sécurisable.


BONATO, AMOUR CONTRARIE

Comme souvent, le Rouergue est l’occasion de voir les meilleurs équipages nationaux. Ce sera encore une fois le cas cette année avec huit des actuelles dix meilleures autos du championnat de France des rallyes présentes, dont le champion national en titre, Yoann Bonato (C3 R5). L’Isérois quadruple champion de France connaît bien l’Aveyron pour avoir notamment débuté chez Auriol compétition. Il n’a jamais caché apprécier l’épreuve aveyronnaise. Même si cette dernière ne le lui rend pas forcément, puisque ces deux dernières participations, en 2019 et 2021, se sont prématurément terminées, il a malgré tout inscrit son nom tout en haut du palmarès en 2017, au volant d’une DS3 R5.

A.P.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

394 €

T1Bis 2e, parking Entrée, dégagement avec placards, séjour avec coin cuisin[...]

45 €

Garage N°6[...]

310000 €

Vous êtes à la recherche d’un bien situé à Rodez, à proximité du centre-vil[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?