Aveyron : incroyable découverte sur le site archéologique de Roquemissou

  • Thomas Perrin devant le site où a été effectuée la découverte.
    Thomas Perrin devant le site où a été effectuée la découverte. Philippe Routhe
  • Incroyable découverte sur le site de Roquemissou
    Incroyable découverte sur le site de Roquemissou
Publié le

Une lamelle d’obsidienne a été découverte lors des fouilles qui ont actuellement lieu sur le site archéologique de Montrozier. Elle pourrait témoigner d’un contact entre côtiers du néolithique et habitant du mésolithique. Une découverte qui passionne déjà le milieu de l’archéologie.

La nouvelle est en train de se répandre comme une traînée de poudre. Dans le cercle archéologique, la découverte par l’équipe de Thomas Perrin d’une lamelle d’obsidienne sur le site de Roquemissou, à Montrozier, est pour le moins inattendue. Elle a été trouvée ce lundi dans une strate du mésolithique (6 000 ans avant notre ère, soit il y a huit mille ans). "Et une des questions est de savoir comment elle est arrivée jusque-là. Il n’y a pas d’équivalent à cette découverte dans le pays", explique le directeur de recherches au CNRS et responsable du site de Montrozier. "C’est peut-être une preuve de contact entre le néolithique et le mésolithique".

Cette découverte pourrait livrer plusieurs témoignages. "A cette période-là, on la trouve en Sardaigne, en Italie du sud", explique l’archéologue. Elle sert notamment à fixer les outils sur leurs manches. "On a trouvé les premières obsidiennes en France sur la côte, dans le sud, chez les premières colonies néolithiques. Mais jamais à l’intérieur des terres comme ici. On est loin…". De quoi expliquer la petite bombe que représente cette découverte.

"C’est assez perturbant"

Naturellement, celle-ci va faire l’objet d’études plus approfondies du côté de Bordeaux. "Je ne m’attendais pas à trouver cela ici. Je dois avouer que c’est assez perturbant ", souffle le chercheur qui mène, à Roquemissou, sa dixième campagne de fouilles.

Pour autant, chaque campagne, depuis 2012, a offert son lot de découvertes. Restes d’os, silex taillés, fragments de céramiques… autant de témoignages de présence humaine, qui remonte, au moins, jusqu’à 11 000 ans en arrière.

De quoi rendre le site parmi les plus suivis dans le monde archéologique. Le musée de Montrozier propose d’ailleurs une exposition aussi instructive qu’attrayante sur ces fouilles. Qui prennent un nouveau relief avec cette récente découverte. " Cela pose pas mal de questions en effet. L’idéal serait d’en trouver d’autres, pour asseoir la découverte. Mais c’est un objet rare", sourit Thomas Perrin.

Aux côtés de la douzaine de fouilleurs de son équipe, majoritairement des étudiants en archéologie, on travaille en tout cas d’arrache-pied jusqu’à vendredi prochain, où se clôtureront ces quatre semaines de fouilles. Mais nul doute que la découverte de cette lamelle d’obsidienne sera largement commentée lors de la traditionnelle fête des fouilles archéologiques qui aura lieu ce samedi. De son côté Thomas Perrin a déjà prévu de réaliser une nouvelle campagne de fouilles l’année prochaine. Et on comprend pourquoi !

Fête des fouilles ce samedi

La journée sera riche en rendez-vous, ce samedi 16 juillet, pour la traditionnelle fête des fouilles de Roquemissou.Elle débutera à 9 h 30 par une série de conférences, dont celle de Thomas Perrin (directeur de recherches au CNRS et responsable du site de Roquemissou), qui évoquera 10 ans de fouilles à Roquemissou, Esther Lopez Montalvo (directrice de recherche au CNRS), qui abordera l’art rupestre levantin, Claire Manen (directrice de recherche au CNRS), qui s’est intéressée aux racines des sociétés paysannes, et Philippe Gruat, qui est à la tête de la direction de l’archéologie départementale, qui exposera les avancées sur le site des Touriès.L’après-midi, de 14 h à 18 h, sera, elle, consacrée aux visites du chantier et du musée.
Philippe Routhe
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?