Estivada à Rodez : le groupe CXK va faire "péter" la langue occitane sur la grande scène du Haras

Abonnés
  • Paulin Courtial et Dimitri Kogane vont faire péter la grande scène du Haras en occitan.
    Paulin Courtial et Dimitri Kogane vont faire péter la grande scène du Haras en occitan. Repro CP -
Publié le

Rencontre avec Paulin Courtial, le guitariste du groupe CXK qui va jouer sur la grande scène du Haras à Rodez, samedi 23 juillet, pour le festival Estivada.

Pour Paulin Courtial, l'Estivada fait partie "de ces festivals importants qui font rayonner la culture occitane". Un rendez-vous qu'il est heureux d'honorer, lui qui est "bilingue de naissance" en parlant la langue locale depuis le berceau. 

En compagnie du batteur Dimitri Kogane, le musicien aveyronnais a créé le groupe CXK (C pour Courtial et K pour Kogane) en 2017 pour "faire péter" la musique occitane sur scène. Dans un style rock, un torrent de traditionnel et de pure composition s'entremêle. "Ce sont des chansons sur des problématiques de notre génération. Et je fais partie des gens qui ont besoin d'une densité politique dans mes créations", promet Paulin Courtial qui donnera un concert à partir de 20 heures sur la grande scène du Haras, au milieu des autres artistes Barrut et De la Crau.

La musique détonante de CXK devrait parler aux amateurs de rock comme aux amoureux de la langue occitane, comme le père de Paulin Courtial, Jean-Louis. "C'est rigolo, car les chants traditionnels que j'entendais dans mon village son repris par mon fils, mais version rock. Et ça envoie du steak, comme disent les jeunes ! Quant à Dimitri, on dirait qu'il joue sa vie à chaque pétage de baguettes !"

"Saisir l'importance de cet héritage"

Aujourd'hui, le répertoire de Paulin Courtial est 100 % en occitan, mais cela n'a pas été une évidence tout de suite quand il a eu le projet de devenir chanteur. "Ça a été un long chemin jusqu'à me dire que si je voulais m'exprimer, c'était en occitan, et que je devais saisir l'importance de cet héritage".

Si Paulin Courtial revient régulièrement jouer en Aveyron, "au moins une fois par mois", cette langue a aussi sa place bien au-delà du territoire où elle est parlée. Paris, La Bretagne, la Catalogne... "Il y a des scènes qui font rêver, l'occitan peut être chanté partout au même titre que n'importe quelle autre musique. C'est ce que l'on cherche".

A lire aussi : Rodez : c'est le début de l'Estivada, découvrez le programme complet du festival

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

135000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier !Appartement T4 [...]

510 €

Une entrée avec placard, une cuisine indépendante donnant sur terrasse, ave[...]

596 €

Hall d'entrée avec placards, séjour salon avec terrasse (9.61m²), cuisine [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?