BD : Jean-Christophe Vergne invite Pigüé au festival de La Fouillade

Abonnés
  • Jean-Christophe Vergne sera présent ce dimanche à La Fouilladepour une nouvelle journée de réjouissances.
    Jean-Christophe Vergne sera présent ce dimanche à La Fouilladepour une nouvelle journée de réjouissances.
  • -C. Vergne invite Pigüé au festival de La Fouillade
    -C. Vergne invite Pigüé au festival de La Fouillade
Publié le

Outre l’illustre Batem, dessinateur du Marsupilami, le festival de bande dessinée de La Fouillade accueille Jean-Christophe Vergne, dont l’ouvrage retraçant le voyage entre l’Aveyron et Pigüé, en Argentine, est sorti récemment.

Des expositions, des ateliers de dessin, d’écriture, des animations en continu… mais aussi quelques longues files d’attente de fans attendant leur dédicace. Ouvert vendredi par un atelier de dessin autour de Batem, dépositaire du Marsupilami depuis le décès de son créateur Franquin, le Festival BD, livre et jeunesse de La Fouillade a connu hier une journée foisonnante autour de son plateau d’invités.

Pour cette 24e édition, 18 "bédéistes", dix auteurs jeunesse et 20 auteurs de livres sont de la partie jusqu’à ce dimanche soir, à la rencontre d’un public divers, entre amateurs fervents et curieux. Les auteurs les plus demandés sont sans conteste Batem, qui a enchaîné les dédicaces à une cadence infernale, mais aussi William, vieil habitué du festival et "papa", notamment, des Sisters. Une ambiance "conviviale et familiale" selon la présidente de l’association organisatrice, ravie ce samedi au vu de l’affluence au festival.

Direction Pigüé pour "fuir la misère"

Venu en voisin de Figeac, Jean-Christophe Vergne est venu à La Fouillade pour y présenter son 17e album "L’aventure Pigüé", sorti il y a une dizaine de jours et en cours de distribution dans les librairies. Sollicité par l’Aveyron Rouergue-Pigüé, il a mis en images l’aventure de ces Aveyronnais qui ont décidé, en 1884, de "fuir la misère" et d’aller tenter leur chance en Argentine.

Une histoire dont l’auteur avait "entendu parler dans les années 80" et qui plonge le lecteur dans cette traversée en bateau entre Bordeaux et l’Argentine, par les yeux de deux enfants. "Avant les bougnats, c’était la première fois que des gens ont décidé de changer de vie par obligation. Tout est parti de la rencontre de deux Aveyronnais déjà présents en Argentine, dans un bar de Buenos Aires, qui ont trouvé que la région de Pigüé ressemblait beaucoup à l’Aubrac. L’un d’eux est rentré en Aveyron pour parler de leur idée de fonder une colonie, a fait financer l’opération et ensuite, 184 personnes ont embarqué à Bordeaux sur le Belgrano, à destination de l’Argentine et Pigüé", explique Jean-Christophe Vergne.

L’auteur sera présent ce dimanche à La Fouillade, aux côtés de ses confrères, pour une nouvelle journée de réjouissances. Au programme, des ateliers de dessin et d’écriture, et toujours des rencontres empreintes de bonne humeur avec les nombreux auteurs présents. Le tout gratuitement.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

227500 €

Cette maison en pierre a été rénovée et offre une grande surface habitable [...]

127000 €

En exclusivité, au cœur du village, maison d'architecte, de 1935 avec de jo[...]

316000 €

Charmante maison située à proximité des commerces dans un secteur calme sur[...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?