Sainte-Anne, faites que Millau entre enfin au patrimoine immatériel !

Abonnés
  • Lo Gantierelo, à l’issue de la messe, dansera sur le parvis du Sacré-Cœur. Rendez-vous vers 11 h 30.
    Lo Gantierelo, à l’issue de la messe, dansera sur le parvis du Sacré-Cœur. Rendez-vous vers 11 h 30. Midi Libre
Publié le

Pour la première fois, la statue sera portée de la place Foch et ce, jusqu’au Sacré-Cœur.
 

Aujourd’hui, Millau s’apprête à célébrer, pour la troisième année, les festivités de la sainte Anne (le 26), sainte patronne des gantières et gantiers, des mégissières et mégissiers et protectrice de la ville. Les festivités seront l’occasion pour la population et les vacanciers de participer à̀la démarche de candidature, portée par l’association Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel du Pays de Millau (SPCIPM), la mairie et la communauté́ de communes Millau grands causses. Pour la première fois, la journée débutera à 9 h 30, place Foch, avec un parcours démarrant du parvis de l’église Notre-Dame-de-l’Espinasse jusqu’ au Sacré-Cœur avec passage à pied sur le boulevard Sadi-Carnot en traversant les puces.

La statue de la sainte Anne sera pour la première fois "hors les murs", dans les rues de Millau accompagnée d’un cortège joyeux et festif.

Le groupe folklorique Lo Gantierelo animera le parcours et la sortie de la messe avec danses et chants traditionnels du Sud-Aveyron au côté d’Aurore accordéon club, l’Élan millavois, les Scouts de Neuilly… À 10 h 30, au Sacré-Cœur, une messe sera célébrée par le père Christophe Battut. Olivier Fabre, président de l’association SPCIMP, prendra la parole pour présenter la candidature à l’Unesco et remercier les nombreux soutiens. Dans l’église, les outils des différents métiers de l’agropastoralisme, du cuir et de la ganterie seront disposés sur l’autel et recevront une bénédiction.

200 fouaces distribuées

Cette tradition est de retour, grâce au travail de l’association SPCIPM. Elle porte la candidature "des savoir-faire liés à la ganterie du pays de Millau Occitanie" au patrimoine culturel immatériel auprès de l’Unesco.

À 11 h 30, distribution de deux cents fouaces de la Sainte-Anne et danse de Lo Gantierelo sur le parvis de l’église. Enfin, dès 12 heures, les participants seront invités à se rendre dans les restaurants proposant le menu de la Sainte-Anne, soit une cuisine locale de tradition avec agneau, flaune ou farçous…

Au-delà de la cérémonie, Olivier Fabre n’en oublie pas la quête de la reconnaissance : "L’idée est de pouvoir rassembler et interpeller chacun et chacune pour leur reparler de cette candidature au patrimoine culturel immatériel. Habituellement, on avait quatre cents personnes à la messe même pendant le Covid. Lors des deux précédentes, dans l’église et sur le parvis, des populations diverses étaient rassemblées."

Alors que la candidature suit son cours, cette année a été marquée, notamment, par la sensibilisation de 63 élèves de CM1 et de CM2 du pays de Millau à leur patrimoine culturel immatériel avec la découverte ludo-éducative de l’exposition France PCI / ministère de la Culture, un quiz sur le patrimoine mondial d’Occitanie, une conférence interactive avec deux bergères, un mégissier et un gantier, etc. Toutes les écoles de Millau seront invitées dès la prochaine rentrée.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Cyril Calsina
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

536000 €

MAISON - 2 HA TERRAIN - A 5min MILLAU CENTRE Havre de paix de 285 m² au sol[...]

199000 €

Exclusivité, au centre de ville de Millau ( Aveyron) un immeuble de rapport[...]

410 €

Boulevard de l'Ayrolle - Appartement type 2 - A LOUER - En retrait du boule[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?