Rugby - Rodez : pour le manager Patrick Furet, "ce serait faire de la langue de bois de dire qu’on vise le maintien"

  • Patrick Furet a de l’ambition pour cette nouvelle saison avec le Rodez Rugby.
    Patrick Furet a de l’ambition pour cette nouvelle saison avec le Rodez Rugby. Archives CPA - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Alors que le Rodez rugby s’apprête à retrouver le niveau fédéral après un repêchage à l’issue de l’exercice 2021-2022, le manager général Patrick Furet se livre sur le recrutement et l’ambition du club pour la saison à venir.

L’entraînement reprend lundi 8 août pour votre groupe. Où est-ce que vous en êtes au niveau du recrutement ?
Notre stratégie a voulu que l’on intègre des juniors dans le groupe senior. Ils seront neuf à monter. On reste dans la continuité de ce qui a déjà été mis en place au niveau de la formation. On voulait mettre des actes aux engagements qu’on avait pris à ce niveau-là. Ensuite, on a quatre dossiers, qui sont sur le point de se conclure. Tant que les choses n’ont pas été actées définitivement, je n’en parlerai pas. Je ne veux pas faire de fausses joies. On a fait un diagnostic sur les joueurs et les postes à pourvoir très tôt dans la saison. On a eu l’annonce de la montée en Fédérale 3 qui a été un peu plus tardive, donc on a revu nos objectifs.

Quels sont les postes des quatre potentielles recrues ?
On a essayé de viser des profils qui ont une certaine polyvalence. Il y en a un qui peut jouer 8 ou troisième ligne aile, un qui joue première ligne et les deux autres seront polyvalents, et pourront évoluer au centre ou à l’arrière. Le but est d’avoir l’effectif complet à la reprise du championnat le 18 septembre.

Quels sont les objectifs définis cette saison en Fédérale 3 ?
Déjà, il faut qu’on garde toute humilité. On connaît le chemin parcouru et les conditions dans lesquelles on est monté en Fédérale 3.
On a l’ambition de pouvoir redonner au club de Rodez la place qu’il mérite. L’objectif fixé aux joueurs sera de se battre avec le haut de la poule. En termes d’état d’esprit et de volonté, on tire tous dans le même sens. On veut tous essayer d’accrocher le wagon de tête. Il y a cinq places à aller chercher pour les phases finales. Il faut s’inscrire dans cette volonté-là. On reverra ces objectifs à la baisse si on n’est pas dans la feuille de route en début de saison. Mais aujourd’hui, ce serait faire de la langue de bois que de dire qu’on vise le maintien, parce que ce n’est pas vrai. Je suis dans un état d’esprit de compétition et je suis dans une volonté de m’inscrire dans le plus haut niveau de la fédérale. Nos objectifs riment avec ambition, et non prétention.
 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

574 €

APPARTEMENT TRAVERSANT SITUE A DEUX PAS DU MUSEE DENYS PUECH CUISINE SEPARE[...]

515 €

A Louer Rodez, quartier Bourran, T2 d'une superfie de 46 m2 Entrée avec WC[...]

402 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE CUISINE AMENAGEE ET EQUIPEE (PLAQUE GAZ, FOUR, FR[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?