Aveyron : le festival folklorique du Rouergue fait son grand retour

Abonnés
  • Le festival du Rouergue est une invitation au voyage. Le festival du Rouergue est une invitation au voyage.
    Le festival du Rouergue est une invitation au voyage. - Yves Ginieis
Publié le

Du mardi 9 au dimanche 14 août, les sept groupes invités vont sillonner l'Aveyron et faire découvrir leur culture au plus grand nombre. La soirée d'ouverture se déroulera dans l'enceinte des anciens haras nationaux, à Rodez. 

La soirée d'ouverture dans l'enceinte des anciens haras nationaux de Rodez promet d'être belle. Après plusieurs années où les organisateurs ont dû jongler avec les restrictions sanitaires, les annulations, cette édition du Festival folklorique du Rouergue réserve un programme riche et varié.

Pourtant, rien n'était joué d'avance. "Dans de nombreux pays, les restrictions sont toujours en vigueurs et de beaucoup groupes ne sont pas vaccinés. Ce qui complique grandement les choses pour l'organisation. De notre côté, il était pour nous indispensable de n'inviter que des artistes vaccinés", explique Amandine Capoulade, responsable des groupes auprès du festival au côté de Vincent Vergnes, le président. 

Alors que de nombreux autres comités ont renoncé à l'organisation de leur festival, celui du Rouergue a réussi le pari de monter un programme avec sept groupes venus des quatre coins du monde. Deux formations venues d'Espagne (dont une d'Andalousie), de Tahiti, des Etats-Unis, du Mexique, du Pérou et du Portugal. Une ouverture sur le monde bienvenue alors que les frontières sont restées si longtemps fermées.

L'événement est également très attendu du côté des bénévoles qui sont à l'œuvre tout au long de l'année pour composer un programme aussi riche que possible. Car, le festival du Rouergue c'est avant tout une histoire de famille où plusieurs générations de bénévoles se côtoient, mus par une même passion. Et grâce à cela, depuis 65 ans, plusieurs centaines de danseurs et de musiciens du monde entier, des dizaines de nations ont été à l'affiche. 

Alors, à partir du mardi 9 et jusqu'au dimanche 14 août, durant cette semaine de fête les bénévoles auront à cœur à rendre vivante cette tradition pour qu'elle perdure. Et, après la cérémonie d'ouverture, les groupes iront dans plusieurs villes du département à la rencontre d'un public aveyronnais toujours curieux de découvrir le folklore de pays parfois exotiques.

Comme chaque année, la dernière journée se déroulera à Pont-de-Salars, là où tout a commencé il y a six décennies. Tous les groupes seront réunis pour défiler au cœur du village et terminer la journée par un grand rassemblement dans la salle des fêtes. Et les autres villes (Réquista, Vezins, Saint-Christophe, etc.) organisatrices également de spectacles espèrent que le public répondra en nombre à cette invitation au voyage et au dépaysement.

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?