Football - Rodez : Mouyokolo, Boma et un troisième défenseur en approche, les ventes de Malanda et Célestine auraient rapporté 2 M€

Abonnés
  • Loris Mouyokolo sous le maillot des Merlus.
    Loris Mouyokolo sous le maillot des Merlus. Repro CP
Publié le

Les deux jeunes défenseurs issus de clubs de Ligue 1 doivent signer au Raf ces prochaines heures, comme déjà annoncé dans l'après-midi, ce lundi 8 août.

Qu’on recrute tard, je peux le comprendre. Qu’on perde tard des joueurs, ça peut s’expliquer. Mais si on s’enrichit financièrement, on s’appauvrit sportivement. » Elle n’est évidemment pas passée inaperçue la sortie musclée du coach de Rodez Laurent Peyrelade sur son inquiétude de voir se réduire drastiquement son effectif à la veille de recevoir Bordeaux le week-end dernier (pour une gifle 0-3). Et la réponse du tac au tac de son boss, Pierre-Olivier Murat non plus : « Lundi ou mardi, trois joueurs vont arriver. » Ce lundi 8 août, rien à signaler. Mais mardi devraient bien être officialisées les signatures de trois défenseurs.


Potentiels à confirmer

 

Selon notre confrère de L’Équipe Loïc Tanzi, le Lorientais Loris Mouyokolo et l’ex-Angevin Kévin Boma porteront ainsi les couleurs sang et or cette saison. Le nom du troisième n’avait hier soir pas filtré, mais ce serait une arrivée d’un club de Ligue 1, sous la forme d’un prêt. Tout comme Mouyokolo dont le contrat avec Lorient court jusqu’en 2025 depuis que le défenseur central de 21 ans l’a prolongé il y a un an. Grand (1,94 m) et droitier, le natif de Drancy est issu de la formation des Merlus. S’il était déjà prêté à Bourg-en-Bresse (Nat.) lors des six derniers mois et qu’avant cela il n’avait disputé qu’un seul match de L1, il était sur le banc le week-end dernier lors du succès inaugural à Rennes (0-1). Concernant Boma, libre depuis le 1er juillet dernier, le club lui offrirait un contrat, potentiellement de trois ans. Le Togolais de 19 ans n’a lui jamais foulé les pelouses de l’élite, mais a évolué la saison dernière en Youth League en plus de la réserve angevine.


Les trois sont donc attendus de pied ferme en Aveyron alors que pour le déplacement à Nîmes ce samedi lors de la 3e journée de Ligue 2, seulement deux centraux de métier (pour trois postes) sont aptes après l’expulsion de Bardy samedi, le retour de convalescence de Sanaia et, surtout, les départs tardifs de Célestine et Malanda. Deux ventes internationales (au Mexique pour le premier et aux États-Unis pour le second) qui, si elles ont rendu le coach rouergat « très contrarié », ont permis au club d’engranger l’équivalent du quart de son budget ! En effet, selon nos informations, ces deux transferts cumulés lui auraient rapporté environ 2 M€, hors bonus additionnels.


Un nouvel attaquant officialisé ce vendredi ?

 

Enfin, la fin de semaine devrait aussi être agitée au rayon des arrivées, comme avait déjà annoncé “POM” vendredi dernier. Mais cette fois pour un autre secteur du jeu : l’attaque. Muette lors des deux premiers matches de L2, cette dernière pourrait ainsi être renforcée d’un élément supplémentaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

670 €

Profitez de cet immeuble de standing et de sa piscine avec ce T3 très agréa[...]

450 €

RODEZ centre, place de la madeleine, appartement T3 de 57 m² au 2ème étage [...]

375 €

Agréable appartement T1 bis, entièrement refait à neuf, possédant une cuisi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?