Du slam et de l’improvisation à tout va

  • Des jeux et une prestation  vraiment étonnante au programme.
    Des jeux et une prestation vraiment étonnante au programme.
Publié le

Samedi 6 août, durant toute la journée, les personnes déambulant aux alentours de la salle des fêtes ont pu assister à la prestation de Simon Piris, Nomis de son nom d’artiste, consistant à improviser des slams sur des mots proposés au hasard par le public.

Pour animer sa prestation, Nomis avait installé une dizaine de jeux en bois sur lesquels le public a testé ses aptitudes à la fois de manipulation et d’adresse comme la meule le golf, les quilles, le rapid billes, le passe trappe et l’imprononçable weykuck, ou bien de réflexion comme un dérivé du sodoku ou le pont de singe.

Les gagnants devaient proposer un mot au hasard pour arriver à une liste de 10 mots plus improbables les uns que les autres.

Sur une musique rythmée Nomis enchaînait alors un slam ou un rap et utilisait tous les mots proposés.

Bien que cette prestation rappelle les compositions de Grand Corps Malade, elle en diffère par son aspect improvisation totale, arrivant à faire des rimes avec un texte cohérent.

Le spectacle a débuté à 10 heures pour se terminer à 19 heures.

Plus de 10 séances de Slam ont ainsi été improvisées – une belle performance – pour le plus grand plaisir des spectateurs qui se sont succédé tout au long de la journée.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?