Football : Rodez officialise les arrivées de Mouyokolo et Boma, le 3e défenseur espéré devra attendre

Abonnés
  • Kévin Boma à l'entraînement ce mardi matin, à Vabre.
    Kévin Boma à l'entraînement ce mardi matin, à Vabre. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le Rodez Aveyron football indique accueillir deux renforts défensifs ce mardi 9 août, à quatre jours du déplacement à Nîmes en Ligue 2 pour lequel il ne lui restait plus que deux défenseurs centraux de métier aptes.

C'était attendu. Annoncé même. C'est désormais officiel. Le Lorientais Loris Mouyokolo (21 ans) et l'ex-Angevin Kévin Boma (19 ans) sont Ruthénois. Le premier portera la tunique sang et or pour une saison puisque les Merlus l'ont prêté au Raf pour cette durée, comme prévu. Pour le second, c'est un contrat de trois ans qu'il a paraphé. Ces deux-là étaient d'ailleurs déjà à l'entraînement ce mardi, à Vabre. Boma sur le terrain, pour les deux séances du jour. Mouyokolo seulement sur le vélo en salle cet après-midi pour des questions d'assurances.

Le président Pierre-Olivier Murat a donc tenu parole avec ces deux arrivées, lui qui avait tenté d'apaiser le désaccord puissant qui l'opposait à son coach Laurent Peyrelade sur ce sujet, vendredi dernier à la veille de la réception de Bordeaux (pour une gifle 0-3). Enfin presque... Car le boss n'avait pas annoncé deux renforts défensifs, mais bel et bien trois, dès " lundi ou mardi ". Le troisième, dont le nom n'a pas filtré mais dont le profil pencherait davantage à droite de la défense, était d'ailleurs attendu pour une signature aujourd'hui. Mais, selon nos informations, et alors que le Raf et le club de Ligue 1 concernés sont d'accord sur un prêt d'un an, un problème de timing aurait retardé son arrivée. Une chose semble sûre, ce dernier ne sera pas en capacité d'être potentiellement aligné ce samedi à Nîmes pour le compte de la 3e journée de Ligue 2, au contraire de Boma et Mouyokolo qui seront alors qualifiés.

Un soulagement pour Peyrelade qui ne comptait avant ces arrivées que sur deux centraux actuellement disponibles, Chougrani et Raux-Yao. Mais fera-t-il confiance à ses jeunes recrues si tôt ? Ou jouera-t-il la prudence en faisant descendre d'un cran, par exemple, le milieu défensif Bradley Danger qui a déjà dépanné au poste ? Ce mardi, c'est son adjoint Emerick Darbelet qui a mené les deux séances d'entraînement. Séances auxquelles n'a pas pris part le portier titulaire auteur d'une toute petite prestation pour sa première à Paul-Lignon face aux Girondins, Sébastien Cibois. Le transfuge de Brest cet été étant "aux soins", a-t-on fait savoir au club, pour des adducteurs qui sifflent.

À noter enfin et pour rappel que d'autre(s) renfort(s), cette fois en attaque, sont possiblement attendus en fin de semaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
CRIC 12 Il y a 1 mois Le 09/08/2022 à 20:39

Mais bon pour les pipes de centre presse ce sont des supers héros

CRIC 12 Il y a 1 mois Le 09/08/2022 à 20:38

🤣🤣🤣🤣🤣🤣 Des joueurs de ligue 1 🤣🤣🤣🤣🤣🤣 Enfin, des joueurs qui habitaient à côté d'un club de ligue 1 🤔🤔