Handball : l'entraîneur du Roc Raphaël Geslan ambitionne de "gagner la totalité des matches" cette saison

Abonnés
  • Raphaël Geslan se veut confiant pour la saison à venir.
    Raphaël Geslan se veut confiant pour la saison à venir. JLB - Jean-Louis Bories
Publié le

Le Roc Aveyron handball a repris le chemin de l’entraînement lundi avec un effectif quasiment au complet. Il est donc l’heure pour le coach Raphaël Geslan d’analyser son groupe, ses recrues et de se projeter sur la saison à venir.

Comment s’est passée la reprise pour vos joueurs ?

Cela s’est très bien passé. Tous mes joueurs sont en forme, ils ont bien suivi la préparation estivale qu’on leur a donnée à faire individuellement. Ceux qui ne travaillent pas en dehors peuvent s’entraîner deux fois par jour, les autres, une fois le soir.

Il me manque encore deux joueurs. Antoine Soulaimana n’a pas pu intégrer le groupe cette semaine pour des raisons professionnelles. Un transfert international n’est pas encore bouclé pour un joueur tunisien. Il nous rejoindra quand la préfecture aura validé son visa de travail.

Le mercato est-il terminé, ou le groupe peut-il être amené à bouger encore ?

Non, non, il est terminé au niveau des départs et des arrivées (sans compter la signature du joueur Tunisien, NDLR). On a un groupe de 16 joueurs. Je pense qu’on a fait un recrutement de qualité. On a essayé de faire un bon mix entre des joueurs qui ont un profil d’avenir et d’autres, un peu plus expérimentés. Après, c’est comme toujours, le recrutement ne sera bon, que si les résultats le sont.

Quels sont les objectifs de la saison avec ce groupe ?

On veut gagner la totalité des matches cette année. C’est l’objectif. Avec le renfort des joueurs qui sont arrivés au club, on a l’espoir d’aller chercher la première place.

Quand on renouvelle un effectif (5 départs, 6 arrivées, NDLR), c’est toujours un peu aléatoire. Est-ce que les nouveaux joueurs vont s’intégrer ? Est-ce que la ville de Rodez va leur plaire ? On ne peut pas savoir. Mais bon, le groupe m’a l’air sain. Quand tout le monde va dans le même sens, c’est toujours plus facile d’atteindre ses objectifs. On a vraiment les moyens d’aller chercher cette première place.

Cette saison, vous avancez en quelque sorte vers l’inconnu…

On ne connaît pas la nouvelle poule. On savait se jauger par rapport aux adversaires qu’on avait la saison dernière. Là, non. Mais, en même temps, c’est bien, parce que ça va mettre les joueurs en alerte sur chaque match.

Dans cette poule, il y a deux équipes réserves (Saint-Raphaël et Aix-en-Provence, NDLR), qui ont tendance à renouveler régulièrement leurs effectifs. Et puis il y a Nice, qui a été relégué en N2 pour des raisons financières, donc on ne sait pas s’ils ont gardé quelques joueurs professionnels ou non. Il y a pas mal d’incertitudes. Mais on sait qu’on sera dans l’une des poules les plus fortes.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

235000 €

Rodez, quartier amphithéâtre, immeuble de 154 m2 composé de 3 studios, un [...]

135000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier !Appartement T4 [...]

405 €

Appartement T2 récent, idéalement placé à 2 minutes du centre de Rodez. En [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?