Au doux son de la harpe en été

Abonnés
  • Béatrice Guillermin enchantée de la prestation de ses élèves.
    Béatrice Guillermin enchantée de la prestation de ses élèves.
Publié le

Voilà peu, les rues de Sénergues et les salles de classe ont résonné au son mélodieux des harpes pour le plus grand plaisir des habitants mais également des nombreux pèlerins et vacanciers. En effet Béatrice Guillermin tenait une nouvelle master classe avec onze élèves. Au terme d’un studieux travail, ces brillantes et talentueuses harpistes ont offert en l’église une audition de fin de stage samedi 30 juillet en présence de70 auditeurs dont le maire Daniel Joulia et son épouse.

Dans son mot de bienvenue Béatrice a tenu à saluer l’accueil de la mairie pour les salles de répétitions mises à disposition, ainsi que M. Rançon pour le prêt d’une harpe pendant ce stage. Elle n’oublie pas Marie-Odile du Domaine de Sénos pour ses bons petits plats. C’est Suvetha qui a ouvert cette audition avec une sonate de Scarlatti, bien enlevée. Ensuite une œuvre propice à la méditation par Laura qui a su parfaitement en maîtriser les harmoniques tout en délicatesse, bien servie par une belle acoustique. Changement de rythme par Léa qui a très bien interprété une danse orientale de Khatchatourian extraite du folklore Arménien. Puis Louise a charmé l’auditoire avec des variations sur un thème de Mozart, avant que Lucile offre le mouvement lent extrait de la sonate de Dussek. Avec brio et assurance Mireille a joué un prélude de Chopin transposé pour harpe. Place à Claude Debussy avec un arrangement de la "Fille aux cheveux de lin" que Vitalie et Lucile ont parfaitement bien interprété.

C’est avec un grand brio que Suvetha et Vitalie ont livré au public une danse Andalouse très emballée de Granados. Vitalie et Angelina, ont offert une transcription pour deux harpes d’une œuvre de J.S. Bach pour flûte et clavecin. Et pour clore cette remarquable audition avec un auditoire ravi et conquis par la qualité des interprétations, Louise et Mireille ont joué un lied de Schubert superbement interprété, tout en nuances et sensibilité.

De longs et chaleureux applaudissements d’un public debout ont salué toutes ces prestations d’une grande qualité.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Sénergues

75000 €

Charmante maison d'environ 48 m2 au sol avec vue dominante sur le LOT sur u[...]

Toutes les annonces immobilières de Sénergues
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?