Rodez : le Centre Pompidou hors les murs, instructif et ludique

Abonnés
  • Petits ou grands, à chacun sa visite de l’exposition.
    Petits ou grands, à chacun sa visite de l’exposition. E.C.
Publié le

L’exposition "Les animaux sortent de leur réserve" bat son plein au MuMo, musée mobile garé sur le parvis de la salle des fêtes de Rodez.

Il faut oser ouvrir la porte du MuMo. Ce camion est stationné sur le parvis de la salle des fêtes abrite vingt-cinq œuvres issues des réserves du Centre Pompidou depuis lundi. Ce mercredi, les deux médiatrices accueilleront les derniers visiteurs ruthénois avant de reprendre la route. Après une présentation de ce MuMo x Centre Pompidou, fondé par Ingrid Brochard avec le soutien d’Art Explora et du Ministère de la Culture, la porte s’ouvre sur l’exposition "Les animaux sortent de leur réserve." Le plaisir des yeux guide petits et grands dans cette salle de musée originale. Parmi les œuvres les plus attractives, il y a "La Marocaine" de John Currin, avec la présence incongrue de trois poissons rutilants sur la tête de la femme.

"Ici, il n’y a pas d’a priori. Le public ne se sent pas intimidé. On a voulu créer un espace assez convivial ", explique Albane, médiatrice. Chacun admire à son rythme les différentes œuvres. Il y en a pour tous les goûts. Des sculptures en bronze, des peintures, des lithographies, des photographies couleur ou noir et blanc ou encore des films.

Pour initier à l’art moderne et contemporain des personnes qui n’y étaient pas prédestinées, l’exposition s’adresse directement aux enfants, avec des œuvres accrochées assez bas et traitant toutes d’animaux. "C’est une porte d’entrée sur l’histoire de l’art très accessible. On peut parler de leurs animaux ou de ceux qu’ils ont vus au zoo ", soulève Albane.

Pousser vers les musées

Dans cet espace restreint, les enfants tournoient ne sachant sur quelle œuvre attarder leur regard. Ils finissent par prendre possession de l’avant du véhicule. Ils s’installent sur des banquettes design et visionnent le court-métrage d’animation de Norman McLaren "Hen Hop", mettant en scène une poule. Les deux médiatrices apprécient la diversité des rencontres faites au fil de la tournée de ce musée itinérant. Il n’y a pas de script préétabli. Elles abordent tantôt les lectures possibles d’une photographie, tantôt les techniques utilisées par un peintre. "D’une heure à l’autre, nous avons des publics très différents. On les laisse aller voir les œuvres et à partir de leurs choix, on crée la médiation ", note Albane. Dès qu’elles sentent une brèche, sa collègue ou elle, s’approche, interroge et échange avec les visiteurs. Lundi 15 août, une cinquantaine de Ruthénois se sont laissés tenter par l’exposition. " Nous espérons que cette expérience les amènera à côtoyer les musées à l’avenir. "

Ce mercredi, le MuMo sera ouvert de 10 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Eugénie Cantier
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

560 €

Située au Centre Ville de RODEZ : Dans une petite copropriété avec de faibl[...]

271 €

Venez découvrir cet appartement T1 de 19 mètres carrés situé dans une résid[...]

337 €

Pièce principale équipé avec banquette- lit, table, 2 chaises, un bureau, a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?