Quelles sont les conditions à remplir pour partir à 62 ans, avant la prochaine réforme des retraites ?

  •  La génération née en 1961, notamment, s’inquiète de savoir si elle pourra toujours partir à 62 ans en 2023 ou si elle devra prolonger de 4 mois.
    La génération née en 1961, notamment, s’inquiète de savoir si elle pourra toujours partir à 62 ans en 2023 ou si elle devra prolonger de 4 mois. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Les annonces du Président Macron repoussant progressivement l’âge de départ à la retraite créent des inquiétudes pour ceux qui sont proches de prendre leur retraite.

Une retraite pleine ou avec décote pour la génération 1960

Si vous fêtez vos 62 ans d’ici à la fin de 2022, et souhaitez prendre votre retraite au plus vite, vous pouvez commencer à remplir votre dossier de demande de départ dès l’âge de 62 ans puisque vous aurez l’âge qui vous donne le droit de liquider votre retraite. Si, en plus, vous totalisez au moins 167 trimestres, vous aurez droit au taux plein. Mais si vous êtes salarié et que vous partez dès que vous avez le nombre de trimestres requis pour le taux plein, vous subirez la pénalité Agirc-Arrco de 10% pendant 3 ans.

Si vous n’avez pas atteint le nombre de trimestres requis pour le taux plein, rien ne vous empêche de partir quand même dès 62 ans, mais vous subirez une décote proportionnelle au nombre de trimestres qu’il vous manque pour prétendre au taux plein. En revanche, vous ne subirez pas la pénalité Agirc-Arrco dans ce cas.

A lire aussi : À quel âge pourrez-vous bénéficier de votre retraite à taux plein ?

Un départ pour carrière longue pour les générations 1961 et 1962

Si vous fêtez vos 60 ans d’ici à la fin de l’année, vous pouvez vous arrêter et partir en retraite anticipée pour carrière longue alors que vous n’avez pas l’âge légal, à condition : d’avoir commencé à travailler avant 20 ans ; de totaliser au moins 5 trimestres avant l’année civile de votre 20e anniversaire (4 trimestres si vous êtes né au cours du dernier trimestre ou si vous avez commencé votre carrière au régime des non-salariés agricoles) ; de justifier d’au moins 168 trimestres cotisés (les trimestres pour enfants, chômage, maladie... ne comptent pas).

A lire aussi : Réforme des retraites : combien de trimestres faut-il actuellement pour partir ?

Des situations particulières de santé pour partir avant 62 ans

Certains problèmes de santé vous permettent de partir dès 2022 avec le taux plein même si vous êtes né en 1962. C’est le cas si vous êtes atteint d’une incapacité permanente de 20% au moins résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail (ou de 10 à 20 % si vous avez été exposé pendant au moins 17 ans à des risques professionnels (travail de nuit, exposition au bruit...). Dès que vous avez 168 trimestres, vous pouvez liquider votre retraite à taux plein à partir de 60 ans si vous avez bénéficié de l’allocation des travailleurs de l’amiante.

A lire aussi : Réforme des retraites : quels seraient les gagnants et les perdants ?

Enfin, vous pouvez prendre votre retraite à taux plein dès 55 ans, (donc en 2022 si vous êtes né en 1967) si vous avez travaillé pendant plusieurs années avec un handicap de 50 % au moins et que vous justifiez d’un certain nombre de trimestres dont une partie de trimestres cotisés.

A lire aussi : Est-ce que les primes perçues durant ma carrière comptent pour la retraite ?

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?