Aveyron : un nouveau temple antique a-t-il été découvert sur le chantier des fouilles romaines de Cadayrac ?

  • Les fouilles archéologiques réalisées par Martine Joly (premier plan) et son équipe ont mis en évidence les fondations et soubassements d’un bâtiment de plus de 2000 ans.
    Les fouilles archéologiques réalisées par Martine Joly (premier plan) et son équipe ont mis en évidence les fondations et soubassements d’un bâtiment de plus de 2000 ans. Repro CPA
Publié le

Y avait-il un centre religieux  il y a plus de 2000 ans sur le Causse comtal ?

Un chantier de fouilles sur les vestiges romains de Cadayrac est en cours. C’est Martine Joly, professeur à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès qui mène ce chantier, accompagnée de ses étudiants et aidée par des adhérents du club d’archéologie de la MJC de Rodez. "C’est un cours de travaux pratiques après les enseignements théoriques de l’année écoulée. Ici le site est exceptionnel. Cela fait plusieurs années que nous venons les étés. C’est le troisième chantier que nous ouvrons" explique la chercheuse.

Le but de la campagne de cette année est d’identifier la fonction du bâtiment sur lequel les fouilles sont réalisées. Pour cela, un plan doit être établi pour comprendre la fonction de ces vestiges. "Nous avons déjà identifié le mur de la face est du bâtiment, ainsi qu’une partie de la façade sud. Il faut différencier les murs authentiques bâtis il y plus de 2000 ans de ceux bâtis afin de contenir les déblais des fouilles précédentes réalisées au XIXe siècle par les équipes de l’abbé Cérès. Tout nous donne à penser qu’il y avait ici un bâtiment public, peut-être un deuxième temple, en plus de celui que nous avons fouillé les années précédentes. Cela pouvait aussi être un lieu de réunion...tout ce site paraît correspondre à un important centre religieux, qui attirait une nombreuse population, ce qui nécessitait de nombreux équipements d’intendance et qui serait cohérent avec la taille du théâtre antique et autres vestiges situés à proximité" précise Martine Joly qui espère pouvoir revenir les années prochaines, si les budgets sont présents.

"Nous remercions le conseil départemental de l’Aveyron qui nous accorde un financement en complément de celui alloué par le Ministère de la Culture (Service Régional de l’Archéologie de Toulouse) et aussi Jacques Pradier le propriétaire et Etienne Pradier l’exploitant du terrain pour toutes les autorisations qu’ils nous ont données. Ce site est exceptionnel et nous avons besoin de pouvoir venir l’explorer pour former d’un point de vue pratique nos étudiants qui vont assurer la relève dans ce domaine de recherche archéologique" conclut l’enseignante qui pense déjà à ce qui pourrait être mis en place pour faire une restitution publique des résultats de ces fouilles.

Rendez-vous pourrait être pris pour les Journées du patrimoine ou à une autre occasion.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Salles-La-Source

89382 €

Aux portes de Rodez dans le charmant village de Souyri, venez construire vo[...]

395000 €

Dans un cadre verdoyant, maison de type 5/6 très bien exposée et de plain [...]

79900 €

Amoureux du Vallon, venez découvrir cette charmante maison à rénover ! Haut[...]

Toutes les annonces immobilières de Salles-La-Source
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?