Lycée Foch à Rodez : un chantier de 7 millions d'euros pour un établissement dans l'air du temps

Abonnés
  • La salle de musculation et le gymnase seront entièrement réhabilités.
    La salle de musculation et le gymnase seront entièrement réhabilités. JAT
Publié le , mis à jour

Le lycée Foch entame une mue dès cette rentrée. Aux vacances de la Toussain, un grand chantier va démarrer avec des travaux qui vont durer jusqu'en 2024. La Région y consacre 7M€. Côté pédagogique, plusieurs matières seront étoffées pour répondre à la réforme du bac, tandis que le lycée professionnel s'oriente vers plus d'offres de scolarisation en alternance. 

Le lycée Foch va connaître une nouvelle jeunesse avec un embellissement d'une grande partie des bâtiments et de la structure en général. Dès les vacances de la Toussaint, la première tranche de travaux s'attaquera aux clôtures  de l'établissement et le portail  qui seront revus pour sécuriser davantage l'établissement.

Mais ce ne sera là qu'un hors-d’œuvre. Le plus gros des travaux débutera en février 2023, pour un budget total de 7M€. Ce chantier durera 18 mois. Le proviseur Jean-Noël Taché, qui suivra de près les travaux sera secondé par la Région, qui finance à 100 % les différentes phases. "Les bâtiments datent et avaient besoin d'être remis aux normes", souligne le proviseur. 

Seront concernés par la remise aux normes, les isolations notamment et les éclairages qui passeront en type basse consommation, pour réaliser des économies d'énergie. Toutes les huisseries et les ouvertures seront aussi prises en compte, par ce vaste chantier. 

Côté bâtiment, le gymnase sera remis au goût du jour par une rénovation tout en s'agrandissant. "Le mur d'escalade est trop petit, tandis que  les installations sont restées dans leur jus. Le lieu avait vraiment besoin d'un coup de neuf ", constate Emilie Liénard, conseillère principale d'éducation, au lycée. "La toiture sera entièrement refaite, ainsi que les huisseries, le chauffage et le système de ventilation. Le site sera agrandi pour permettre la mise en place d'un nouveau mur d'escalade", évoque Jean-Noël Taché. Cette rénovation permettra surtout de faire coexister simultanément trois classes, à l'intérieur. Deux classes d'élèves pourront pratiquer les activités au programme, tandis que la troisième pourra s'exercer à l'escalade. "C'était important pour nous d'avoir une classe supplémentaire à l'intérieur car les hivers sont rudes à Rodez", rappelle le proviseur. 

Toujours côté sport, la salle de musculation sera réaménagée pour permettre aux élèves de  s'entraîner et s'adonner à divers exercices, sans sortir de l'enceinte. Sur le même volume, cette nouvelle organisation permettra de gagner de la place et donc d'attirer plus de lycéens. Un sol adapté sera entièrement proposé selon les nouvelles normes hygiéniques. Pour parfaire l'ensemble, les sanitaires seront aussi concernés par ces changements. 

Un parc de 7 hectares et un potentiel énorme

Les internes ne seront pas oubliés dans ce vaste plan de rénovation. "Nous avons 400 places  en internat. C'est une réhabilitation assez lourde que nous envisageons, mais avec un minimum d'impact sur le quotidien des élèves", rassure Jean-Noël Taché.

Le chantier se fera donc "en tiroirs" c'est-à-dire par tranches successives. La circulation au sein du bâtiment sera revue, tandis que les huisseries, les volets roulants, la peinture et les parties communes connaîtront  des réhabilitations au fur et à mesure de l'avancement des travaux. Au sein du magnifique parc de sept hectares, il y aura également des travaux d'accessibilité. Des ascenseurs seront mis en place  pour permettre aux usagers du lycée (personnel, professeurs, élèves...) de pouvoir aller facilement de l'entrée, jusqu'au fond du parc où sont situés les internats. Tout récemment, du mobilier extérieur et des pergolas ont été  installés au sein de ce parc. "Les élèves aiment venir ici pour travailler et se détendre, quand il fait beau, après les cours. Nous avons de la chance d'avoir beaucoup d'espace ici et un très grand potentiel", note Emilie Liénard. 

Le proviseur Jean-Noël Taché, espère réceptionner tous les travaux courant 2024. À noter que  le bâtiment général avait déjà été rénové, il y a quelques années. 

1200 élèves sont formés chaque année au lycée ruthénois

S'il est grand en terme de superficie, l'établissement public l'est aussi par sa communauté scolaire, pédagogique et professionnelle.  Chaque année, le lycée Foch forme 900 élèves en filière générale et 300 en filière professionnelle. Au niveau des équipes pédagogiques, la structure compte 200 agents et fonctionnaires, dont une centaine de professeurs. Pour nourrir tout ce monde, la cuisine réalise 1200 à 1300 repas par jour (dont les menus servis aux internes). L'internat compte en effet 400 places. Ce qui en fait un lycée important, même s'il est loin d'être le plus grand de la région. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?