Villefranche-de-Rouergue : un demi-million d’euros pour un gymnase comme neuf

Abonnés
  • C’est un chantier de grande ampleur qui vient de s’achever.
    C’est un chantier de grande ampleur qui vient de s’achever.
Publié le

Des panneaux photovoltaïques sur les toits, à l’isolation des bâtiments et l’éclairage des salles… Le gymnase Robert-Fabre s’est refait une beauté pour consommer moins.

Le premier gros chantier de la nouvelle municipalité est sur le point d’être définitivement achevé. Le gymnase Robert-Fabre aux décennies d’activité retrouve un peu de jeunesse grâce à différents travaux effectués pour près d’un demi-million d’euros.

Dans le cadre de sa politique environnementale et d’amélioration des équipements sportifs, la commune de Villefranche-de-Rouergue a mené cet été la rénovation énergétique du gymnase. Une opération qui était devenue une absolue nécessité, l’équipement, d’un volume de 44 384 m 3, souffrant d’importantes déperditions d’énergie (l’un des bâtiments municipaux les plus énergivores). Le gain énergétique attendu de cette rénovation est de l’ordre de 40 à 50 % pour la consommation électrique et plus de 30 % pour le chauffage. Un bénéfice énergétique et des enjeux qui justifient l’investissement de l’ordre de 500 000 € et l’important soutien financier dont la commune bénéficie sur cette opération (aides de l’État, de la Région Occitanie, du Département de l’Aveyron et d’Ouest Aveyron communauté).

Les travaux sont aujourd’hui en voie d’achèvement et permettront ainsi aux quelque 12 000 personnes qui fréquentent chaque mois le gymnase de reprendre possession des lieux dès cette période de rentrée, conformément aux engagements de la commune auprès des clubs et établissements scolaires lors de la phase de concertation préalable au démarrage du chantier.

Les travaux, coordonnés par les services techniques de la mairie et confiés à des entreprises locales (GCM Viguié pour le bardage, Miroiterie villefranchoise pour les menuiseries extérieures, JDC peintures, Eiffage Énergie pour l’électricité, Éts. Perna Frères pour le chauffage), ont consisté à intervenir sur de multiples postes concourant à réduire la consommation d’énergie : remplacer les anciens polycarbonates, dégradés par le temps et non isolants par des translucides alvéolaires plus isolants et qui laissent passer la luminosité et remplacer, notamment les anciennes chaudières qui dataient de la construction du bâtiment en 1976. Elles sont remplacées par des chaudières hautes performances qui réduiront de façon significative la consommation de gaz.

Les luminaires fluorescents et halogènes dans les salles, vestiaires et circulations ont été remplacés par des éclairages Led avec détecteurs de présences et graduables dans les salles en fonction des apports extérieurs. Les murs de la salle polyvalente ont été isolés également et les menuiseries métalliques et simple vitrage de la salle de sports collectifs ont été remplacés, côté gradin, par un bardage double-peau qui assurera l’isolation l’hiver et limitera les surchauffes l’été (exposition sud). Enfin les ensembles vitrés du hall d’entrée, de la salle des professeurs, du bureau du basket et la porte de secours en bout de couloir ont été changés. Les nouvelles menuiseries sont en aluminium, double vitrage et à rupture de pont thermique.

Désormais, la municipalité compte s’attaquer à Aqualudis qui est l’infrastructure la plus énergivore.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
TOLLON Lucie
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

214000 €

Agréable maison, familiale très lumineuse d'une surface habitable de 125m2 [...]

925 €

Appartement T3 Semi-meublé au Rez-de Chaussée, Lumineux avec terrasse privé[...]

350000 €

Suberbe ensemble immobilier rénover d'une maison d'environ 130m2 carré habi[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?