Vaccination contre la grippe : ce qu'il faut savoir sur la campagne qui débutera le 18 octobre

  • La vaccination contre la grippe demeure le moyen le plus efficace pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables.
    La vaccination contre la grippe demeure le moyen le plus efficace pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables. Repro CPA
Publié le

La grippe dont la campagne de vaccination commencera le 18 octobre 2022, est une infection virale contagieuse qui touche deux à six millions de personnes chaque année en France. Lors de la saison 2021-2022, Santé publique France indiquait que 56,8 % des personnes âgées de plus de 65 ans et 34,3 % des moins de 65 ans à risque se sont vaccinées.

"Sous réserve de l’absence de vague épidémique liée au Covid-19 avant l’automne, la campagne 2022-2023 de vaccination contre la grippe saisonnière et la campagne automnale de vaccination contre le Covid-19 débuteront le 18 octobre 2022 en métropole, en Guadeloupe, à la Martinique et en Guyane, et le 6 septembre à Mayotte, a indiqué la Direction générale de la Santé (DGS) jeudi 1er septembre. Toutefois, en cas de reprise épidémique anticipée de Covid-19, la campagne de vaccination sera mise en place sans délai." Cette information avait été annoncée par le ministère de la Santé au Bulletin officiel du 29 juillet dernier.

Un vaccin recommandé pour les personnes à risque

La Haute autorité de Santé (HAS) recommande la vaccination antigrippale pour les personnes particulièrement exposées aux risques de complications graves de la grippe : les personnes de 65 ans et plus ; les personnes atteintes de certaines maladies chroniques dont la liste est donnée dans le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales, les femmes enceintes, les personnes souffrant d’obésité (IMC égal ou supérieur à 40 kg/m2) ; l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (dans l’objectif de protection des nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés) et l’entourage des personnes immunodéprimées ; les aides à domicile intervenant auprès de particuliers vulnérables qui les emploient.

Pour ces personnes à risques, le vaccin antigrippal est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie et remis gratuitement à la pharmacie, sur présentation du bon de prise en charge.

La vaccination contre la grippe demeure le moyen le plus efficace pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables. Même si elle ne permet pas toujours d’éviter le virus, elle réduit le risque de complications graves ou de décès. Notez qu’il faut compter environ quinze jours entre la vaccination et le moment où votre organisme est protégé contre la grippe.

Peut-on se faire vacciner contre la grippe et le Covid-19 en même temps ?

Le vaccin contre le Covid-19 dans un bras et celui contre la grippe dans l’autre : cette solution ne comporte aucun danger et permet de se protéger efficacement contre les deux épidémies, avait estimé la Haute autorité de santé (HAS) dans une recommandation publiée sur son site internet fin septembre 2021.

« La réalisation concomitante des vaccins » contre la grippe et le Covid-19 est « possible afin d’éviter tout délai dans l’administration de l’une ou l’autre de ces injections », assurait la Haute autorité.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?