Le 5e poste d’enseignant maintenu à l’école maternelle Jean-Zay

  • Le collectif contre la suppression du poste d’enseignant retire ses banderoles à l’école Jean Zay suite à la bonne nouvelle de la CDEN       DDM Myriam Albouy
    Le collectif contre la suppression du poste d’enseignant retire ses banderoles à l’école Jean Zay suite à la bonne nouvelle de la CDEN DDM Myriam Albouy
Publié le

Depuis presque 6 mois, l’Association des Parents d’Élèves de Firmi, les représentants des parents au conseil d’école primaire Jean Zay et bon nombre de parents d’élèves et d’habitants du bassin, indignés par la suppression d’un poste d’enseignant, se sont réunis en collectif pour faire connaître la décision au plus grand nombre et en contester le bien-fondé.

Réunions publiques, courriers aux élus et à l’éducation nationale, tractations, pétitions, rassemblements, occupation de l’école pour des petits-déjeuners, pour des dîners et même du camping, ils n’ont rien lâché.

Yoann Amichaud, parent d’élève, nous a ainsi confirmé que " grâce à cette incroyable mobilisation et à la dynamique que connaît actuellement la commune de Firmi avec 20 élèves de plus que le prévisionnel de fin 2021, nous avons le plaisir de vous annoncer que le Conseil départemental de l’Éducation nationale qui s’est tenu vendredi 9 septembre a décidé de nous rendre le poste supprimé au printemps".

Une victoire pour tous

"C’est une victoire pour tous. Pour les enfants d’abord, qui auront un taux d’encadrement enfin cohérent avec la situation de leur école. Pour l’école, le corps enseignant et ses ATSEM qui font un travail remarquable et qui vont retrouver des conditions leur permettant d’exercer au mieux leurs activités et pour la commune, qui renforce ainsi son attractivité. Enfin, pour l’école publique !" poursuit Yoann Amichaud.

Le collectif contre la suppression du poste de la maternelle de Firmi remercie toutes les personnes qui l’ont soutenu ou accompagné, notamment les parents, les représentants du syndicat FSU Snuipp, les forces de l’ordre.

À leurs côtés depuis les premiers jours de lutte, le collectif remercie en particulier les élus et notamment Laurent Alexandre, député de la 2e circonscription de l’Aveyron ; Pascal Mazet, conseiller régional d’Occitanie ; Graziella Pierini, conseillère départementale ; Jean-Pierre Ladrech, maire de Firmi et Daniel Cantaloube, premier adjoint ainsi qu’à leurs équipes. "Ils ont démontré le sens de l’expression élus de proximité" tient à souligner Yoann Amichaud.

Myriam ALBOUY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?