Rodez : belle offre dans l’éclectique programmation du théâtre des 2 Points

  • Après les clubs et activités, la MJC présente son programme culturel pour la saison 2022-2023.
    Après les clubs et activités, la MJC présente son programme culturel pour la saison 2022-2023. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

La saison culturelle se profile. Le théâtre des 2 Points fait vingt-deux propositions aux Ruthénois, qu'il présentera jeudi 15 septembre, à 19 heures.

« La saison dernière était une saison de transition, à la suite de la crise sanitaire. Tous les spectacles ont pu se jouer. Nous avons accueilli près de 9 000 spectateurs, soit un taux de remplissage de 70 %. Nous sommes quand même satisfaits. Nous espérons reprendre un rythme normal », note Michel Genestoux, vice-président de la MJC.

Vingt-deux spectacles seront présentés au Théâtre des 2 Points (T2P), quatorze de théâtre, quatre de danse et quatre de musique, pour un total de soixante-dix-sept représentations. 

« Au cœur » lancera la saison le vendredi 23 septembre, sur les planches ruthénoises. L’hiya compagnie y croise la danse traditionnelle aveyronnaise et la danse contemporaine.

Une soirée à Toulouse

Le T2P proposera à ses abonnés d’assister à la représentation de « L’île d’or », une création collective du Théâtre du Soleil, dirigée par Ariane Mnouchkine. Cinquante places seront mises en vente pour cet événement exceptionnel, le 20 novembre au théâtre de la Cité, à Toulouse.

Le vendredi 27 janvier, Sylvain Levey présentera sa réécriture de « Juste la fin du monde » de Jean-Luc Lagarce, intitulée « Petit enfer », mais il ne faut pas se fier au titre. « C’est un boulevard contemporain. On n’est pas dans Festen. C’est un beau moment, drôle et acide sur la famille », explique Marc Dollat, codirecteur de la MJC et directeur artistique du T2P.

Le mardi 18 avril, Guillaume Cayet, jeune auteur prolifique, abordera, dans « Grès », une thématique assez peu exploitée dans le spectacle vivant. « Il s’attaque aux gilets jaunes, et raconte comment un vigile se retrouve à basculer avec toute sa famille. C’est l’histoire de cette colère sourde que l’on entend poindre dans notre société », explique Marc Dollat.

Des créations ruthénoises

Huit compagnies seront accueillies en résidence tout au long de l’année. Parmi elle, En Compagnie des Barbares passera quinze jours à la MJC avant de créer « Il faut bien que jeunesse. » Écrite pendant le confinement, cette pièce est le fruit de la collecte de la rencontre de jeunes de l’agglomération ruthénoise, de Sorèze et de Toulouse. Elle montrera ce qu’il se passe dans une chambre d’adolescent, en ouverture de la 8e édition du festival NovAdo, qui se tiendra du 8 au 27 novembre. En mai, la compagnie Retour d’Ulysse quittera sa ferme collective sur le causse du Larzac pour la MJC et la création forestière « L’Affût ».

Labellisé Scène conventionnée d’intérêt national « Art, enfance, jeunesse », le T2P déploie une offre pour les plus jeunes, pouvant également être vu par les adultes. Le dimanche 8 janvier, le public dès 7 ans découvrira « La vie animée de Nina W. », mêlant théâtre d’images et marionnettes qui évoque la vie de la scénariste de dessins animés de « Ulysse 31 » et « Les mondes engloutis », née en Biélorussie pendant la seconde guerre mondiale. Le spectacle interrogera : comment cette enfance sur la route de l’exode a-t-elle nourri sa créativité ? La compagnie Les Bas-bleus créera également « Gourmandise ou il faut beaucoup aimer la vie », un spectacle sur l’apprentissage de l’alimentation, dès 5 ans.

En musique, les Ruthénois pourront se délecter de l’esprit caustique de Manu Galure, dans « J’ai dormi près d’un arbre », le vendredi 14 octobre ou apprécier la réunion de Marc Nammour et Loïc Lantoine, chanteurs réalistes et engagés, dans « Fiers et tremblants », le jeudi 25 février.

Graphiquement sur la maquette et matériellement, la patte gauche articulée à la MJC, un maneki-neko bleu est devenu la mascotte du T2P. « Cette nouvelle saison de transition sera placée sous l’égide de ce chat qui est censé nous apporter bonne fortune après deux années de trouble pour la culture », conclut le directeur artistique du T2P.

Hors les murs

Parmi les vingt-deux spectacles de la programmation, trois circuleront sur l'agglomération de Rodez. La tournée débutera le mercredi 28 septembre à la maison de quartier de Saint-Eloi, avec « Feuilles », un spectacle de danse destiné à la petite enfance, dès 2 ans. Du 18 au 20 octobre, la compagnie Voraces sillonnera l'agglomération avec sa lecture-concert « Ulysse et Pénelope », une réécriture de l'Odyssée. Du 28 mars au 2 avril, le public dès 8 ans découvrira « On dit pas hein ! » du collectif Zou, un spectacle autour de la rencontre de trois personnages à l'univers absurde et décalé.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

430 €

Pièce principale avec coin cuisine (frigo, 2 plaques électriques), une cham[...]

284 €

Centre ville de RODEZ, venez découvrir ce grand studio semi-meublé. Il comp[...]

355 €

APPARTEMENT SITUE AU 3o ETAGE AVEC ASCENSEUR COIN-CUISINE EQUIPE AVEC FRIG[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?