Rodez : A la CCI, Campus XIIe Avenue passe le cap des 1 000 étudiants

Abonnés
  • Une partie de l'équipe de la CCI avec le président Dominique Costes.
    Une partie de l'équipe de la CCI avec le président Dominique Costes. Ph. R.
Publié le , mis à jour

La Chambre de commerce et d'industrie de l'Aveyron s'impose comme un acteur incontournable de la formation à Rodez et plus largement en Aveyron. Et met tout en œuvre pour garder cette dynamique.
 

"On a une belle caisse c'est bien, mais il faut la faire tourner". Dominique Costes, le président de la CCI aborde toujours les choses de façon pragmatique. La caisse, c'est le nouvel écrin de la CCI, à Bourran, refait de fond en comble et qui sera inauguré à la fin du mois, en présence notamment du président national des CCI de France. "La faire tourner", c'est notamment lui donner une grande visibilité en terme "d'excellence de formation". 

C'est la raison pour laquelle le pôle formation de la CCI est devenu Campus XIIe Avenue. Une entité qui dépend de la CCI mais qui a son propre conseil d'administration. Avec derrière une volonté : développer une formation au plus près des attentes des acteurs économiques du département. Pour Dominique Costes, annoncer pour cette rentrée que la CCI a passé la barre des 1000 étudiants (1060 exactement), dont plus de 80 % sont en alternance dans une entreprise du territoire,  est "une fierté". Assortie de  nombreux motifs de satisfaction pour le chef d'entreprise et le président de la chambre consulaire. "Nous sommes le premier pôle de formation aveyronnais en enseignements supérieur et en apprentissage. Avec des formations qui sont le reflet des demandes e des souhaits du monde de l'entreprise aveyronnais". 

Et si la CCI comptabilise les adultes en formation, près de 5000, ceux qui passent par l'Institut supérieur de formation aux métiers de l'énergie, près de 3500, en matière de formation, tous cursus confondus, la CCI frôle les dix mille apprenants par an... 

"Faire rester les étudiants en Aveyron"

"Notre objectif est de faire venir les étudiants, mais de les inciter à rester aussi", complète Dominique Costes, qui inscrit la formation à la CCI dans le schéma d'attractivité du département. Aujourd'hui, globalement, la moitié des étudiants de la CCI sont fors département et 30% des étudiants formés restent en Aveyron. "Cela fait à peu près 300 jeunes qui restent dans nos entreprises, ce n'est pas mal, mais on peut faire mieux".  La création d'un bureau des étudiants (BDE), qui sera présidé par Dominique Garrigues, la proximité avec les jeunes, l'ouverture de nouvelles formations, sont quelques éléments de la stratégie du Campus XIIe avenue. "Et l'on veille à ne pas rester dans notre village de gaulois, on travaille aussi sur l'ouverture, notamment à l'international" explique Patricia Fontanier, directrice générale de la CCI. 

Un master dans le domaine de la finance à la rentrée prochaine, un autre dans le domaine du RSE à court terme, le développement de la VAE, un rapprochement avec deux universités du Sénégal et du Cameroun, notamment pour répondre à la tension sur le marché de cybersécurité animent également les journées  du Campus. "Notre objectif, à 5 ans, est d'atteindre les 1300 étudiants sur le campus", souligne Dominique Costes. Qui sait pouvoir compter sur ses élus et son équipe pour mettre en œuvre sa vision pragmatique des choses. 

Un nouveau bureau des étudiants

Alors que le Campus XIIe Avenue a connu un première année  bien animée, comme a pu le rappeler Mathieu Crone, avec développement de la présence sur les réseaux sociaux, des participations à diverses manifestations,  cela devrait aller cresendo avec la création du premier Bureau des étudianst (BDE) de l'histoire de la CCI. Dominique Garrigues, étudiant de la première promotion du mastère management stratégique et marketing digital, en est le premier président. Rapprocher les étudiants des différentes filières, s'ouvrir vers les autres campus de la ville, développer une dimension à la fois culturelle, sportive et festive, sont autant de missions que s'est fixée le BDE. " On veut aussi être révélateur de talents, et créer une communauté assez forte pour disposer d'une plateforme importante d'échanges". Pour cela, le BDE, pourra s'appuyer sur sa nouvelle mascote, Astro, que l'on ne devrait pas tarder à rencontrer... 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

588 €

Entrée, cuisine (plaque induction), cellier, séjour- salon, 3 chambres, sal[...]

545 €

Une entrée avec placard, une cuisine américaine avec éléments bas, une hott[...]

500 €

RODEZ HYPERCENTRE : Grand T2 comprenant hall d'entrée avec placard, cuisin[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?