Rugby : Decazeville se mesure à un cador

Abonnés
  • Fernandez et le SCD tiendront-ils le choc  chez le gros bras  Cahors ?
    Fernandez et le SCD tiendront-ils le choc chez le gros bras Cahors ? Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le
Centre Presse Aveyron

Un défi de taille attend le promu decazevillois samedi 17 septembre à 20 h 30 à Cahors.

Test après revers frustrant

Après une défaite « encourageante », selon les mots d’Anthony Julian, dimanche 11 septembre en ouverture de la saison à Camille-Guibert face à LSA (24-26), le Sporting se rend à Cahors, samedi 17 septembre à 20h30. Une rencontre synonyme de gros test pour les Decazevillois qui vont devoir affronter le favori de la poule. « Rivaliser avec Cahors est un objectif pour nous, confirme le coach decazevillois. Face à Lévézou, nous avons fait un match sérieux, nous allons tenter de faire de même dans le Lot. »

Et de là à penser que le promu peut prendre des points à Cahors, il n’y a qu’un pas. « Dans ce genre de rencontres de début de championnat, tout est possible. Même si Cahors passe quarante points à Riom dimanche dernier, on peut faire un résultat et pour cela nous avons une équipe compétitive. »

Quatre absences majeures

Une formation compétitive mais amputée de plusieurs éléments majeurs. « Nous sommes amateurs, c’est donc difficile de se libérer du travail pour certains joueurs, le samedi. » Ainsi pas moins de quatre absences majeures sont à déplorer dans la formation aveyronnaise. À commencer par Jérôme Accorsi et Adrien Falgayrat, indisponibles professionnellement, à ajouter à deux blessés, Romain Vidal (entorse à la cheville) et Boris Lac (touché aux cervicales).

Ainsi, les entraîneurs vont remanier leur formation en confiant le poste de 3e ligne centre au capitaine Loïc Rouquette et l’ouverture à Jonathan Monbroussous. En pilier, c’est Gabriel Grasset qui débutera le match aux côtés de Mathieu Nigou au talonnage et de Quentin Guibert.

Cahors impressionne déjà

Les Cadurciens ont, eux, déjà marqué les esprits. Vainqueurs à Riom (39-25), les Lotois affichent clairement leurs ambitions. Bonus offensif en poche, dès la première journée, c’est le meilleur départ du club depuis quatre ans puisque dans les exercices précédents, ils s’étaient inclinés à chaque fois. Nanti d’un groupe d’expérience, la formation cadurcienne s’est étoffée en recrutant du côté de Sarlat, un talonneur et un pilier. Il ne fait aucun doute que les hommes de Jérôme Arru et Manu Rodriguez souhaiteront confirmer cette bonne entrée en matière, ce soir.

Le XV de départ

Verdié - Thomas, Barascud, Pisano, J. Vidal - Monbroussous (o), Fernandez (m) - Lavergne, Rouquette (cap.), Rols - Foulquier, Fiches - Guibert, Nigou, Grasset. Remplaçants : T. Falgayrat, Pons, Delclaux, Arrazat, Sigal, Salles, Souyri.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?