Marché de Rodez : de la ferme à l'assiette avec Lise Monteillet

  • Lise Monteillet vend ses produit place Emma-Calvé.
    Lise Monteillet vend ses produit place Emma-Calvé. Eugénie Cantier
Publié le

Chaque samedi, Lise Monteillet quitte Le Vibal pour vendre ses produits sur le marché ruthénois.

« Sur la ferme, on est souvent seul. Les marchés, ça aère l’esprit », confie Lise Monteillet. Chaque samedi, depuis bientôt deux ans, elle s’installe sur la place Emma-Calvé, pour proposer du veau et du bœuf de race Aubrac, du canard gras, mais aussi et des myrtilles qu’elle vend en barquettes durant l’été, puis en produits transformés. Le chutney fait aussi partie de la gamme qu’elle propose. Ce marché de Rodez, le samedi, c’est son seul rendez-vous fixe de l’année. À ceux-là, elle ajoute toutefois quelques dates durant la période d’été ou lorsqu’arrive Noël.

Journaliste agricole en région parisienne, sa vie a pris un grand tournant quand elle a repris, il y a dix ans, « La Ferme vachement fruitée », nichée sur les monts du Lévézou, à 800 m d’altitude. Ses parents ayant décidé de prendre leur retraite, Lise Monteillet saisit l’occasion. Elle retrouve la « qualité de vie » de ses terres aveyronnaise et fait le grand saut. Elle passe un diplôme agricole tandis que sa mère, Yvette, continue de l’épauler sur l’exploitation.

A lire aussi : Marché de Rodez : quand les poulets rôtis de Romain Gomez s’envolent

Les bienfaits du marché

« C’est un métier que j’adore, note-t-elle encore aujourd’hui. Nous n’avons pas de label bio, mais nos vaches sont nourries avec le foin cultivé chez nous et l’herbe des pâturages ».

La ferme dispose d’une salle de gavage de canards « prêts à gaver », qui venaient d’exploitations voisines. L’an prochain, l’agricultrice sera toutefois en mesure d’élever les canards, avant de les gaver.

A lire aussi : Marché de Rodez : Daniel Papillon, un fidèle du samedi au pied de la cathédrale

Un circuit court éclairant

Lise Monteillet combine ainsi sa passion ancienne pour l’agriculture, à son expérience grandissante du métier pour proposer les meilleurs produits à ses clients, des produits qui sont également disponibles sur son site internet, dans les magasins qu’elle livre, mais surtout dans ce fameux circuit court qu’elle a instauré : au marché. À Rodez, au pied de la cathédrale, elle peut directement échanger avec les consommateurs, s’extirpant une matinée du travail qui l’attend à la ferme. Ce qui n’est pas sans rappeler son premier métier de journaliste ! Mais avec une autre finalité : « J’ai un retour direct sur mes produits. C’est génial pour améliorer mes recettes », explique celle qui fêtera dans un mois ses deux années de marché.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

299000 €

En exclusivité, à vendre appartement de type 3 de 160 m2 avec grand garage,[...]

352 €

T1Bis au 2e Séjour avec coin cuisine séparation bar (frigo, plaques chauffa[...]

370 €

Cet appartement situé à proximité du lycée Alexi Monteil et de diverses com[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?