Hommage à Dominique Eutropio, trop tôt disparu

  • Dominique Eutropio.
    Dominique Eutropio.
Publié le

"Domi, notre ami, tu étais à la recherche d’un équipier pour jouer, avec Didier, la triplette vétéran, chez toi, à La Primaube. Quelle stupeur, quelle tristesse, mercredi 31 août, au terrain de La Vallée, quand nous avons appris ton départ pour le grand voyage.

Dès ta jeunesse, tu as pris ta licence au club de pétanque de Marcillac où tu ne laisseras que des amis. Arrivé à La Primaube dans les années 2000, naturellement tu t’es tourné vers le club local. En 2005, tu es devenu le trésorier jusqu’en 2020. Lors de la création de l’école de pétanque, tu as décidé d’intégrer l’équipe d’éducateurs et tu as obtenu le diplôme d’éducateur 1er degré. Avec ton talent d’artiste peintre, tu as décoré d’innombrables cochonnets que tu revendais au profit de l’école de pétanque. Voilà peu de temps tu venais de prendre ta retraite. Naturellement tu as pointé le bout de ton nez chez les papy’s pétanqueurs primaubois. Domi, tu avais un cœur énorme, avant de penser à toi tu pensais d’abord aux autres. Qui n’aurait pas aimé être ton ami ? Le partage était une de tes nombreuses qualités. Merci pour tous ces moments simples que nous, tes amis, avons partagés avec toi. Nous avons une pensée émue et affectueuse pour Odile ton épouse, Jean-Baptiste et Maxime tes enfants, Charlène, ta belle-fille, et toute ta famille. Adieu Domi, roi du cochonnet, mais surtout roi de l’amitié."

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

240000 €

La Primaube. Construction 2010. Maison de plain pied de type 4. Cuisine am[...]

254000 €

Vous êtes à la recherche d'une maison familiale sur le secteur de La Primau[...]

505 €

Appartement de type 3, de 64 m2 dans résidence récente, sécurisée , à ,deux[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?