Chauffage au fioul : pourrez-vous bénéficier de l'aide de 100 à 200 € versée en novembre ?

  • L’aide pourra se cumuler avec le chèque énergie exceptionnel, de 100 à 200 €, qui sera versé aux 12 millions de Français les plus modestes d’ici la fin de l’année. 
    L’aide pourra se cumuler avec le chèque énergie exceptionnel, de 100 à 200 €, qui sera versé aux 12 millions de Français les plus modestes d’ici la fin de l’année.  Repro CPA
Publié le , mis à jour

La moitié des ménages se chauffant au fioul devraient bénéficier d’une aide de l’Etat de 100 à 200 €. Cette « aide exceptionnelle » sera cumulable avec le chèque énergie annoncé mercredi, soit jusqu’à 400 € de prise en charge par l’Etat. Qui aura droit à cette aide ?



 

Jusque-là oubliés, les ménages se chauffant au fioul auront aussi droit à un coup de pouce de l’Etat pour faire face à la flambée des prix de l’énergie, a annoncé jeudi 15 septembre sur Franceinfo le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal.

? Bouclier tarifaire : "Les personnes qui vivent en HLM seront concernées" par les aides, y compris celles qui se chauffent au gaz et à l'électricité, assure Gabriel Attal pic.twitter.com/UKHCe99GYb

— franceinfo (@franceinfo) September 15, 2022

Si la crise énergétique concerne tout particulièrement le gaz et l’électricité, le fioul domestique n’est pas épargné. En un an, son prix a quasiment doublé. D’environ un euro le litre en fin d’année dernière, le fioul coûte aujourd’hui « 1,55 € le litre », a rappelé le ministre.

Qui aura droit à l’aide pour acheter du fioul ?

Cette aide concernera 1,4 million de Français, soit « la moitié des ménages qui se chauffent au fioul », a indiqué le ministre délégué. Selon Bercy, trois millions de personnes sont encore chauffées au fioul en France aujourd’hui, notamment en zones rurales. Les résidences secondaires seraient exclues du dispositif.

Quel sera son montant ?

Son montant devrait aller « de 100 à 200 € » selon les revenus, d’après le ministre. Les seuils de revenus ne sont pas encore connus. L’aide sera financée grâce à l’enveloppe de 230 millions d’euros votée cet été par le Parlement, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificative 2022, pour soutenir les foyers se chauffant au fioul.

L’aide pourra se cumuler avec le chèque énergie exceptionnel, de 100 à 200 €, qui sera versé aux 12 millions de Français les plus modestes d’ici la fin de l’année. « Pour les ménages les plus modestes, ça fait jusqu'à 400 € d'aides exceptionnelles cet hiver pour remplir sa cuve », a ainsi précisé Gabriel Attal.

Quand sera-t-elle versée ?

L’aide sera versée « à partir du mois de novembre ».

A lire aussi : À partir du 1er juillet, fin des chaudières au fioul et au charbon, place au biofioul

Plus généralement, sur le bouclier tarifaire, le ministre a assuré que « tant que la situation est ce qu’elle est, nous continuerons à protéger les Français ».

« Accompagner les ménages qui se chauffent aussi bois »

« Ce qu’on a prévu, en termes de budget, c’est de pouvoir accompagner les Français sur l’année prochaine. Maintenant, ce que je ne peux pas vous dire, c’est quelle sera la situation à la mi-2023 et quels seront les cours au niveau mondial », a-t-il déclaré, interrogé sur la durée du bouclier tarifaire.

« On a toujours dit qu’on continuerait d’accompagner les Français tant qu’on serait dans cette situation inédite, avec des hausses de prix mondiaux sur les tarifs de l’électricité et du gaz qui sont totalement déraisonnables », a déclaré Gabriel Attal.

La Première ministre, Élisabeth Borne, a ajouté mercredi 14 septembre lors d’une conférence de presse qu’il fallait « aussi accompagner les ménages qui se chauffent au bois », sans préciser les modalités exactes.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?