Inflation : le prix du pain bondit de 18 % en Europe, vers une hausse de 20 % bientôt en France ?

  • Si en France la hausse semble pour l'heure maitrisée, les boulangers craignent de ne bientôt plus avoir d'autre choix que d'augmenter leurs prix.
    Si en France la hausse semble pour l'heure maitrisée, les boulangers craignent de ne bientôt plus avoir d'autre choix que d'augmenter leurs prix. Repro CPA
Publié le

Le prix du pain explose partout en Europe. La hausse contenue en France, pourra-t-elle perdurer ? 

 

La hausse des prix de l'énergie et des matières premières, en raison de la guerre en Ukraine, ont mécaniquement conduit à une augmentation des prix de nombreux produits du quotidien. Parmi eux : le pain. Et toute l'Europe semble concernée, selon les chiffres d'Eurostat, relayés par BFMTV, lundi 19 septembre.

Ainsi, au mois d'août, le prix du pain dans l'Union européenne a flambé de 18 %. "Il s'agit d'une augmentation considérable par rapport à août 2021, où le prix du pain était en moyenne 3% plus élevé qu'en août 2020", précise l'institut officiel des statistiques de la Commission européenne.

Des disparités sont néanmoins à observer au sein de l'UE. Si certains pays ont vu le prix du pain exploser, comme la Hongrie (+66 %), la Lituanie, la Pologne, la Croatie et l'Estonie (entre +30 % et +34 %), l'inflation semble plus contenue en France.

Les Allemands ont quant à eux vu bondir le prix du pain de 17,5 % quand les Espagnols et les Portugais ont vu ce produit augmenter de plus de 15 %.

Une augmentation de 8% en un an en France

À titre de comparaison, la France fait partie des pays où cette hausse des prix a été la plus contenue, avec +8% d'inflation en un an. Cependant, les professionnels du secteur restent inquiets. "Ça a pris 20% depuis le début de l'année. Là, on attend encore une augmentation pour la rentrée", déplorait Jean-Yves Boullier, boulanger, au micro de France 2 le 9 août.

Car outre les matières premières, le prix de l'énergie est également en cause. Dominique Anract, boulanger et président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF), a prévenu, mardi 13 septembre sur RMC, que les prix de la baguette pourraient bondir de 20 à 30% à cause de la facture énergétique.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?