Pénurie d’électricité cet hiver : quels départements seraient les premiers concernés par les coupures ?

  • La question de l’alimentation du réseau électrique semble inquiéter de plus en plus.
    La question de l’alimentation du réseau électrique semble inquiéter de plus en plus. Repro CPA
Publié le

Désignés comme étant des "péninsules énergétiques" certains départements de l'Hexagone sont particulièrement vulnérables aux coupures de courant. S'il doit y avoir des délestages tournants, quels sont ceux qui seraient les premiers exposés ?
 

La “sobriété énergétique” souhaitée par Emmanuel Macron, sera-t-elle suffisante pour pallier le déficit d’électricité cet hiver ? Alors que 32 des 56 réacteurs nucléaires du parc EDF sont à l’arrêt d’après France Info, la question de l’alimentation du réseau électrique semble inquiéter de plus en plus.

En cas de trop forte demande, indique RTE (le réseau de transport électrique public) auprès de Ouest-France, il sera possible de baisser la tension électrique de 5% sur l’ensemble du réseau. Les conséquences seront quasi imperceptibles pour les particuliers mais grande pour le gestionnaire, qui pourra économiser jusqu’à l’équivalent en électricité de plusieurs réacteurs nucléaires.

Xavier Piechaczyk, le directeur de RTE a évalué qu’il faudrait que “la consommation française baisse de 15% aux heures les plus tendues”, dans les colonnes des Echos, pour faire face sereinement à l'hiver.

Si cela ne suffit toujours pas, la Première ministre Elisabeth Borne n'exclut pas le scénario des “délestages tournants”. Il s'agit, indique France Inter, de coupures provisoires du réseau électrique (deux heures au maximum, sur des tranches horaires spécifiques).

Ce dispositif aura lieu "là où c'est le plus efficace pour le réseau et le maintien d'alimentation du système et de manière à toucher les usagers les moins prioritaires" a indiqué le ministère de la Transition énergétique, rapporte France Info.

Les dix départements les premiers concernés

En revanche, certaines zones de l’Hexagone sont considérées comme des péninsules énergétiques : “Elles sont moins interconnectées au réseau et n'ont quasiment pas de moyen de production propre”, explique Clément Le Roy, associé en charge de l’énergie chez Wavestone.

Elles sont donc plus exposées aux risques de coupures.  Jusqu’ici, dix départements sont concernés, comme rapporté sur le site France Info. À savoir :
- Les Alpes-de-Haute-Provence
- Les Hautes-Alpes
- Les Alpes-Maritimes
- Les Bouches-du-Rhône
- Le Var
- Le Vaucluse
- Les Côtes-d’Armor
- Le Finistère
- L’Ille-et-Vilaine
 - Le Morbihan

Les coupures auront lieu "là où c’est le plus efficace pour le réseau et le maintien d’alimentation du système et de manière à toucher les usagers les moins prioritaires", souligne le ministère de la Transition énergétique, auprès de France Info.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?