Aveyron : plus de 2 000 participants aux 100 km de Millau qui fêtent cette année leurs 50 ans

  • Cette année, pour les 50 ans, ils seront un peu plus de 2 000 à s'élancer sur les routes aveyronnaises.
    Cette année, pour les 50 ans, ils seront un peu plus de 2 000 à s'élancer sur les routes aveyronnaises. Midi Libre - Eva Tissot
Publié le , mis à jour

Samedi 24 septembre, à 10 h, le départ des 100 km de Millau sera donné en centre-ville. Plus de 2 000 concurrents sont attendus pour ce nouveau cru. L’occasion, pour la doyenne des cent bornes, de fêter son cinquantième anniversaire après la première victoire de Serge Cottereau, en 1972.
 

Courir 100 bornes il y a cinquante ans n’avait rien de normal. Cela n’a tout de même pas empêché 68 hommes et femmes de prendre le départ dans le plus grand anonymat, à 5 h du matin, depuis le stade nautique. Le matériel est alors sommaire. Le confort des chaussures est loin de celui que les coureurs cherchent aujourd’hui, la qualité des ravitaillements n’était pas la même et le pacours bien plus exigeant.

Les 38 finishers du premier essai sont allés jusqu’à Saint-Georges-de-Luzençon, sont montés sur le Larzac avant de redescendre à Millau, et ce trois fois. Le Saint-Affricain d’adoption, Serge Cottereau, a été le premier à rallier la cité du gant, en 7 h 50. Un temps aujourd’hui tout à fait honorable sur un tracé bien moins exigeant.

Sortie de son anonymat, l’épreuve initiée par Bernard Vidal fait son bonhomme de chemin pour atteindre jusqu’à 3 875 engagés pour son vingtième anniversaire. "On a de moins en moins de locaux, reconnaît Jacques Brefuel, à la tête de l’organisation. On avait beaucoup de Millavois qui couraient et ça attirait du monde sur le Mandarous."

Une édition un tantinet humide

La course sur route est reine en France qui devient un pays de référence sur ce type d’épreuves. En 1991, l’Hexagone compte 29 cent bornes. La cité du gant a même organisé à trois reprises les championnats de France de la discipline.

En 1982, Jean-Marc Bellocq et Stéphanie Mazoin ont été sacrés, en 1991, Roland Vuillement et Huguette Jouault ont décroché le titre national puis en 2022, Thierry Guichard et Karine Herry l’ont emporté.

Puis, le trail est doucement arrivé, s’est immiscé dans le calendrier des courses hors stade et a apporté une nouveauté, à la toute fin du XXe siècle. Qui plus est, dans le Sud-Aveyron avec les Templiers. "Les deux sont complémentaires, éclaire Jacques Brefuel. Il faut se rendre compte qu’à Millau sont organisés deux monuments de la course à pied."

Pour sa cinquantième, la géante de la route, s’annonce belle, bien qu’un tantinet humide. 2 017 inscriptions ont été validées sur les cent bornes, 400 sur le marathon et 800 bénévoles seront présents sur le parcours pour veiller sur les coureurs.

"Le marathon pour l'ambiance"

Sur 42 bornes, la grande fête de la course sur route est belle. L’aller-retour à Peyreleau d’un côté, puis de l’autre du Tarn "permet de profiter de l’ambiance des 100 km", pour reprendre les mots de Jacques Brefuel, l’organisateur de l’épreuve. Samedi, ils seront 400 sur la ligne de départ à effectuer cet aller-retour et de laisser les centbornards seuls, pour rejoindre Saint-Affrique.

Sur ce tracé vallonné (notamment rive gauche), difficile d’aller chercher un chrono de référence. "Une fois on m’a appelé pour savoir si le marathon était qualificatif, mais vu le profil, ce n’est pas ici qu’il faut venir pour décrocher des minimas."

L’épreuve est arrivée un peu plus tard sur l’événement. "On doit être à la quinzième édition, précise l’organisateur. On n’a jamais eu de temps extraordinaire. Il est là pour que les coureurs se testent avant de se lancer sur les 100 km."

Parmi les engagés sur cette distance, 23 Millavois, 2 Saint-Affricains et des habitués des courses locales. C’est notamment le cas pour Thibaud Balmefrezol, licencié à l’Athletic club de Saint-Affrique ou encore le jeune Adrien Delmas. Ce dernier sera aussi au départ du Grand trail des Templiers au mois d’octobre. Les 400 concurrents partiront en même temps que les centbornards.

Circulation : des déviations mises en place

Attention, prévient l'organisation, le samedi 24 septembre, des déviations seront mises en place pour le trafic routier. Les voici.

Maxime Cohen
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

420 €

N299- F3, comprenant une cuisine avec balcon,un séjour, deux chambres, une [...]

2730000 €

En exclusivité, Domaine exceptionnel sur l'Axe A75 entre MILLAU et Saint FL[...]

148500 €

MAISON DE VILLAGE- COMMUNE DE MILLAU Maison de village d'environ 130 m² au [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?